Manager vos équipes avec Talent !

Chaque fin d’année dans de nombreuses entreprises, la même histoire se répète ! Vous, le manager, convoquez vos collaborateurs pour les traditionnels entretiens d’évaluation. Vous passez ensemble en revue les objectifs passés ainsi que les forces et faiblesses de votre équipier. Puis vous faites un point sur les attentes de chacun et sur les secteurs à améliorer afin d’atteindre de nouveaux objectifs. Et c’est reparti pour un an…

Et si l’année prochaine vous décidiez de changer de braquet ? Au lieu de continuer à focaliser votre attention sur les faiblesses de vos collaborateurs, que se passerait-il si vous décidiez de vous concentrer sur leurs Forces ?… Et sur les vôtres ?

Voici une citation du célèbre théoricien du management Peter Drucker :

Le management est une affaire de personnes. Son rôle est de rendre ces personnes capables de performance conjointe afin de rendre leurs forces plus efficaces et leurs faiblesses hors sujet.

Voilà le sujet, rendre les faiblesses “hors sujet” ! Il ne s’agit pas de les ignorer, nous le verrons dans cet article, mais de mettre vos efforts sur le développement des Forces. D’ailleurs, êtes-vous sûr de bien connaitre les vôtres ? Savez-vous faire la différence entre une approche managériale conventionnelle et une approche basée sur les Forces ?…

Restons zen et basons-nous sur nos Forces !

1/ L’approche du manager basé sur les Forces

L’approche de développement basée sur les Forces est unique et puissante. C’est le chemin le plus court vers la croissance et l’amélioration individuelles. Ce chemin débute par un investissement conscient dans vos plus grands talents.

Mais d’abord, voici l’approche la plus commune : celle centrée sur les faiblesses. L’idée est d’identifier chez la personne des secteurs à améliorer puis d’élaborer un plan pour y parvenir. Cela repose sur des acceptations implicites :

  • La plupart des comportements, sinon tous, peuvent être appris. Mais pourquoi donc ne sommes-nous pas tous des Einstein ou des de Vinci ?…
  • Les meilleurs résultats sont produits par les mêmes comportements. Alors pourquoi les sportifs les plus talentueux ont-ils des styles différents ?…
  • La correction des faiblesses mène au succès. J’ai eu beau travailler mes maths, je n’en suis pas pour autant devenu un champion… J’étais bien meilleur dans les langues !

On peut donc résumer cette approche en une phrase : “On maintient les forces de chacun et on travaille à corriger les faiblesses”. Pensez-vous du coup que vous pourriez obtenir des résultats fulgurants avec cette méthode ?

Voyons maintenant une seconde approche : l’approche basée sur les Forces pour le développement personnel. La grande différence est de renverser l’attention. Ici, le manager se concentre sur les Forces de chacun et gère simplement les points faibles. Dans ce modèle, vous identifiez les Talents puis vous développez les Forces. En résumé, voici ce que ça donne :

  • Seuls quelques comportements peuvent être appris comme la compétence et la connaissance.
  • Les meilleurs résultats peuvent provenir de comportements très différents.
  • Corriger les faiblesses prévient l’échec mais seules les Forces mènent au succès.

OK, la théorie est sympa ! Mais en pratique, vous doutez peut-être de la pertinence d’une telle approche…

2/ 3 types de salariés

Vous vous souvenez de la citation de Peter Drucker au début de cet article ? Votre rôle en tant que manager est de motiver les troupes et de développer l’engagement des salariés pour atteindre (ou dépasser) les objectifs fixés.

Dans le monde, selon les études de Gallup, seulement 13% des employés sont réellement engagés dans leur travail. Aux État-Unis, ce taux grimpe à 30%. Ces salariés sont le véritable moteur de l’entreprise. Ils ont plaisir à venir travailler et le font savoir autour d’eux. Ce sont des personnes loyales et responsables. Vous avez surement identifié des employés “Engagés” dans votre entreprise ou dans vos relations.

Et les autres, la vaste majorité ? Quel est leur état d’esprit ? Suivant les chiffres précédents, entre 70 et 87% des salariés, de vos collègues ne sont pas engagés. Cela signifie qu’une partie conséquente n’est “ni pour ni contre”. Elle vient simplement chercher son chèque de paie en faisant le job au minimum. Nous appellerons cette majorité silencieuse les “Indécis”.

Enfin, une troisième frange plutôt marginale est constituée d’individus activement désengagés de la bonne marche de l’entreprise. Ce sont les “Saboteurs”. Leur but est de nuire au système qui les emploi. Leur pouvoir de nuisance ne doit pas être sous-estimé car dans certains cas, ils font basculer une partie des “Indécis” dans leur camp.

3/ Une faille énorme du management !

Le style de management basé sur les faiblesses, majoritaire actuellement, montre

Manager, ce n’est pas de la magie !

clairement ses limites avec ces chiffres ! Devons-nous encore répéter que le rôle du manager n’est pas simplement celui d’un GO du Club Med qui fait de l’animation mais d’être payé pour MOTIVER les équipes ? Au vu de la situation globale actuelle, on peut dire que nous sommes face à un échec…

Les conséquences sont énormes pour les entreprises et pour l’économie. Production freinée, turn-over conséquent, coût social généré par la souffrance au travail, conflits insolubles… La spirale infernale !

C’est également un gâchis humain car on le voit, peu d’employés parviennent à un niveau de développement satisfaisant. Nous passons une grosse part de notre temps au travail alors le manager doit tout mettre en œuvre pour que ce temps soit mis à profit de manière bénéfique pour l’employé autant que pour l’entreprise. L’un ne va pas sans l’autre !

4/ Votre nouvelle stratégie de business

Encore quelques chiffres pour vous convaincre (si vous ne l’étiez pas déjà…) de baser votre stratégie managériale sur les Forces.

  • Les employés qui utilisent leurs forces chaque jour sont 6 fois plus nombreux à être engagés dans leur travail !
  • Les équipes qui se concentrent sur leurs forces chaque jour ont une productivité supérieure de 12,5% !
  • Les équipes qui reçoivent un feedback sur leurs forces augmente leur profit de 8,9% !

Connaissez-vous beaucoup de leviers qui donnent de tels résultats ? Dans un contexte de croissance molle et de compétitivité exacerbée, baser sa stratégie sur les Forces est LA solution à mettre en place immédiatement. Maintenant, savez-vous quelle est la démarche à suivre ? Par où vous devez commencer ?

5/ Un seul test

J’ai déjà parlé de nombreux tests de personnalité sur ce blog. L’outil majeur que je vous recommande est le test CliftonStrengths. Il révèle, grâce à ses 177 questions et aux 40 minutes d’attention qu’il demande, un profil de 34 forces réparties en 4 domaines (Influence, Pensée Stratégique, Relations Sociales, Exécution).

Avec le test CliftonStrengths (que vous connaissez peut-être déjà sous le nom de StrengthsFinder), vous allez définir l’ADN de votre équipe ! Mais avant cela, vous serez le cobaye… En effet, avant toute chose, vous devez connaitre vos propres forces, vos biais et vos filtres.

6/ Commencez par vous-même !

Allez-y ! Faites le test et découvrez les 10 principales forces que vous exploitez le plus. Vous y gagnez une connaissance accrue de vous-même et de votre type de management. Comment changer de stratégie si vous ne savez pas d’où vous démarrez ? Il faut identifier le point A avant d’aller au point B. Ce test va vous permettre de visualiser vos chemins mentaux les plus puissants.

Il n’y a pas plus aveugle que quelqu’un qui ne veut pas voir ! (Fresque par ADOR)

Voici ce que vous allez apprendre :

  • Qu’est-ce qui vous motive ? Cela peut-être le goût du défi, l’argent, le pouvoir…
  • Comment motivez-vous les autres ? Vous les encouragez et remarquez chacun de leurs progrès, vous les haranguez tel un coach sportif, vous leur donnez une vision claire et motivante du but à atteindre…
  • Quel est votre style de communication et d’influence ? Vous managez par l’exemple en travaillant très dur, vous favorisez l’esprit d’équipe ou au contraire, vous faites fleurir un esprit compétitif afin de pousser vos collaborateurs au maximum de leur potentiel…
  • Comment prenez-vous vos décisions ? Vous consultez tous les membres de votre équipe ou bien vous avez une confiance absolue dans votre boussole interne pour fixer le cap…
  • Comment cheminez-vous vers vos objectifs ? Vous tenez la barre fermement, même pendant les pires tempêtes ou vous vous entourez des meilleurs chefs de quart afin de former un pack solide…
  • Quelle est votre approche du contact humain ? Aimez-vous faire des nouvelles connaissances ou préférez-vous l’intimité des relations suivies…
  • Comment appréhendez-vous des situations nouvelles ou variées ? Êtes-vous motivé par le défi que représente une situation nouvelle ou préférez-vous régler tous les détails au préalable afin d’instituer des routines productives…

7/ Que les Forces soient avec Vous !

Vous voyez maintenant l’importance de commencer par vous-même. Le travail que vous allez effectuer sur votre propre connaissance est capital pour la suite du chemin. Grâce au test CliftonStrengths, vous allez pouvoir adapter votre style de management à chaque personne, à chaque situation et à chaque activité. En vous reposant sur la manière dont vous PENSEZ, AGISSEZ et vous COMPORTEZ naturellement, vous allez pouvoir bâtir un style de management Haute Performance !

Vous serez plus à l’aise pour :

  1. Sélectionner les bonnes personnes à la bonne place
  2. Créer de la cohésion dans l’équipe
  3. Augmenter l’engagement au travail
  4. Manager la performance et le développement de votre équipe

Selon les études de Gallup, il n’y a pas de modèle clé en main chez les managers Haute Performance. Les chercheurs de Gallup ont étudié des milliers de profils de managers dans le monde, issus de différentes cultures et entreprises tous secteurs d’activités confondus (industrie, service, technologie…). Ils ont toutefois identifié des points communs à tous ces managers qui réussissent à dépasser les chiffres moyens de l’engagement et du développement au travail.

8/ 3 points communs des managers Haute Performance

Tous ces managers ont des styles différents et des profils de forces variés. Ils s’y prennent tous différemment pour nouer leurs relations sociales ou motiver leur équipe. Il n’y a pas de “modèle unique et universel” du manager que l’on pourrait enseigner efficacement dans les écoles. Non. Par contre, Les managers les plus performants se focalisent sur 3 leviers.

Levier n°1 : Ils se basent sur les Forces.

  • Ces managers pensent que chaque personne a des talents uniques et que ceux-ci constituent leur capital de développement le plus précieux. Les meilleures opportunités de succès découlent directement de ces talents.
  • Ils sont également conscients de leurs propres talents et travaillent chaque jour à les améliorer.
  • Ils comprennent et apprécient les talents et les forces de chaque membre de leur équipe. Ils personnalisent leur style grâce à cette connaissance pour obtenir plus de succès dans leur mission.

Levier n°2 : Ils sont axés sur l’engagement.

  • Ils se préoccupent sincèrement du bien-être de chacun et aident leurs collaborateurs à se développer dans leur rôle.
  • Ils construisent une culture de la collaboration et du partenariat.
  • Ils sont focalisés sur l’engagement au travail. Ils mettent en place des systèmes pour s’assurer que les besoins de chacun des membres de l’équipe soient respectés.

Levier n°3 : La performance est leur credo.

  • Ils établissent des objectifs et des attentes clairs en matière de performance.
  • Ils mesurent les bons résultats
  • Ils fournissent une rétroaction et une orientation qui aident leurs équipes à prendre les bonnes décisions et à passer à l’action

Avec ces 3 leviers, vous allez développer une culture d’entreprise plus cohérente, plus collaborative et plus productive. C’est une excellente nouvelle si vous détestez le saut à l’élastique, le paintball, les séminaires de survie ou remonter la mécanique d’une 2CV !

9/ Pourquoi votre approche compte tellement

Si dès maintenant vous décidez en tant que chef d’entreprise ou de manager de baser votre approche sur les Forces, vous allez découvrir ses effets profonds et durables. Dans une autre étude, Gallup a sondé des employés américains en leur demandant si leur superviseur / supérieur hiérarchique se “focalisait plutôt sur leurs Forces ou leurs caractéristiques positives” ou bien s’il/elle se “concentrait majoritairement sur les faiblesses et les côtés négatifs”.

Cette étude a fait d’abord émerger un troisième groupe : les ignorés ! Ces employés ne ressentaient aucun soutien ni intérêt de la part de leur hiérarchie. Comme vous vous en doutez certainement, c’est le groupe qui a montré le plus faible taux d’engagement : 2 % ! Si l’on reprend notre division en 3 groupes des salariés tels que mentionnés plus haut dans cet article, voici les résultats complets :

  1. “Mon boss, ma hiérarchie reconnait et valorise mes points forts”. Salariés Engagés 61%, Indécis 38%, Saboteurs 1%
  2. “Mon boss, ma hiérarchie se concentre sur mes faiblesses”. Salariés Engagés 45%, Indécis 33%, Saboteurs 22%
  3. “Mon boss, ma hiérarchie m’ignore”. Salariés Engagés 2%, Indécis 57%, Saboteurs 40%

Je pense que la troisième catégorie est marginale. Comment une entreprise pourrait-elle être viable avec 40% de Saboteurs ? Je vous rappelle également qu’il s’agit d’une étude faite uniquement aux États-Unis. Les chiffres varient certainement en fonction des cultures.

10/ Forces ou faiblesses ?

Dans l’étude ci-dessus, il est intéressant de constater l’impact de l’approche basée sur les Forces. Lorsque vous donnez quotidiennement la possibilité à vos équipiers de découvrir et développer leurs Forces alors cela rend toute l’équipe plus puissante et productive. L’engagement au travail est un enjeu majeur.

Dans les 2 premiers cas de l’étude (focalisation sur les forces ou sur les faiblesses) les écarts se situent moins sur le taux d’Indécis que sur l’engagement et le sabotage. Nous sommes tous habitués depuis l’enfance à l’éducation orientée sur les faiblesses. Souvent, cela nous parait être le modèle classique, voire l’unique voie de développement. Ce type d’études nous prouvent le contraire. Vous devez, nous devons tous changer notre standard à ce sujet afin de créer des cultures d’entreprise plus favorables, plus humaines, plus épanouissantes tout en étant plus productives. Ce défi est à notre portée !

Le résultat d’un tel changement de paradigme se mesure aussi avec une baisse des burn-out, des bore-out ou des brown-out. Le taux de turn-over baisse également de manière drastique. Même si nous ne devions pas gagner de productivité (ce qui est en totale contradiction avec les résultats d’expérimentations menées dans de nombreuses entreprises), ce serait déjà une énorme victoire avec la réduction du coût social des pathologies du mal-être au travail et du turn-over…

11/ Le manager du futur !

Ça y est, vous êtes convaincu ? Vous aussi, vous voulez rejoindre les rangs des managers du futur ? Vous vous posez encore des questions sur la marche à suivre ? Le temps vous manque pour mettre en place un tel changement ?

Voici quelques conseils. Tout d’abord, comme je vous l’ai dit plus haut, commencez par

Coach certifié par Gallup

vous. Allez-y faites le test CliftonStrengths. Puis, continuez avec votre équipe. Ensuite, vous pouvez vous faire accompagner par un coach certifié par Gallup. Nous sommes une vingtaine en France à pouvoir vous aider en ce sens.

Ensemble, nous allons pouvoir :

  • Définir et mettre en place votre stratégie
  • Identifier les besoins de votre équipe
  • Cartographier son ADN
  • Évaluer l’état de votre équipe
  • Analyser l’expérience qu’elle en a retenu
  • Poser les jalons de votre plan de développement basé sur les Forces

En vous engageant dans cette voie, c’est un voyage palpitant que vous démarrez !

12/ Conclusion

Le monde change rapidement. Les métiers, les esprits et les technologies sont en mutation constante. Face à un tel constat, le management ne peut rester tel qu’il était il y a 30 ans. Il en va de la responsabilité de chaque employeur, de chaque manager de faire évoluer ses pratiques. Passer au management basé sur les forces en présence est une question primordiale. Je viens de vous exposer une partie des conséquences heureuses pour votre entreprise comme pour votre équipe. Alors foncez ! Plus vous retarderez l’échéance, plus vous laisserez filer des talents qui ne reviendront peut-être jamais. Agissez dès aujourd’hui, testez-vous et contactez par exemple un coach Gallup pour vous épauler…

Que les Forces soient avec Vous (et vos équipes !)

Guillaume Le Penher

De quel bois je me coach !

Lorsqu’on parle de coaching en France, la discussion est souvent mitigée. Scepticisme, confusion entre thérapie et développement personnel, profusion des “écoles de coaching”… Cette activité heurte souvent le cartésianisme français. Pourtant, le coaching n’est pas une mode importée des États-Unis et réservée à une élite ! En plus du monde anglo-saxon, nos voisins allemands, suisses ou néerlandais ont bien compris l’importance de cette pratique. Face aux enjeux de plus en plus complexes du monde actuel, pensez-vous encore que l’éducation que vous avez reçue vous suffise pour définir vos buts et les atteindre ? Non, un coach n’est pas destiné qu’aux athlètes de haut niveau !

Avec votre coach, vous allez faire des étincelles !

1/ Presque tout le monde a besoin d’un coach…

Si votre vie est parfaite, que vous avez développé votre plein potentiel et que vous ne souhaitez pas aller encore plus loin, alors vous pouvez abandonner la lecture de cet article. Cela vous fera gagner un temps précieux !

Par contre, si comme moi vous pensez que vous pouvez aller encore plus loin dans votre connaissance personnelle et votre développement alors, vous pourriez vous adjoindre l’aide d’un coach… Même si vous n’avez pas prévu de participer aux prochains Jeux Olympiques !

Je pense que la meilleure illustration de cette nécessité de coaching est la “supervision”. En effet, chez Gallup et ailleurs, les coachs sont eux-mêmes régulièrement coachés. J’en ai déjà parlé dans ce blog lorsque je suis allé il y a quelque temps à Londres pour jouer aux Lego… Vous pouvez relire cet article ici.

2/ C’est quoi un coach ?

Selon Google, il y a plusieurs sens :

  1. (vieilli) Automobile à 2 portes et 4 places…
  2. Personne chargée de l’entrainement d’un sportif, d’une équipe.
  3. Professionnel qui accompagne une personne, une équipe pour l’aider à développer ses aptitudes, à atteindre ses objectifs.

Finalement la première définition me plait bien… Le coach est donc un véhicule pour vous amener d’un point A à un point B ! Il vous aide à cheminer. Il vous apporte un moment hors du temps pour vous pencher sur vous-même et prendre du recul (mais pas en marche arrière…). L’autre utilité de ce véhicule “coach” est de vous aider à régler votre GPS. Ainsi vous êtes plus sûr d’atteindre votre objectif en empruntant le chemin optimal.

3/ Comment choisir votre modèle de coach ?

C’est vrai qu’aujourd’hui, c’est un peu l’industrie du coach ! Alors, comment choisir le vôtre ? Berline, citadine ou all roads ? Le coaching est avant tout une aventure humaine. Vous devez donc vous sentir à l’aise avec la personne que vous choisissez ! Nous sommes là pour passer un bon moment. L’atmosphère doit être propice au dialogue et à l’écoute active.

Il y a également un élément à prendre en compte : l’engagement. Choisiriez-vous plutôt un coach qui affiche 100 fois une heure de coaching au compteur ou plutôt 100 heures d’expérience ? Cela fait toute la différence !

Le coaching est d’abord une activité de seconde partie de vie. Je pense qu’il faut un minimum d’expérience de vie afin de pouvoir se connaitre en profondeur et aider efficacement quelqu’un d’autre. Comme c’est un secteur qui n’est pas encore clairement réglementé, tout le monde peut se prétendre “coach”. Il existe heureusement des formations et des méthodes claires et éprouvées.

4/ Pourquoi choisir un coach certifié par Gallup ?

Choisir un coach certifié Gallup Strengths Coach, c’est l’assurance d’obtenir un accompagnement de qualité. En effet, notre formation se déroule en 3 temps. D’abord, une semaine de formation en groupe d’une dizaine de personnes maximum. Pour ma part, j’ai participé à cette première phase à Delhi, en Inde (je vous dévoile 4 choses que j’y ai appris dans cet article). Avec mes collègues indiens, japonais et allemand, nous avons d’abord décortiqué nos propres “filtres”. En effet, nous portons tous un regard différent sur le monde et en tirons des conclusions personnelles. Ce prisme qui est propre à chacun constitue le fondement de la vision de chaque coach. En prendre conscience est primordial.

Ensuite, nous devons coacher au moins 6 personnes afin de mettre en pratique nos connaissances fraichement acquises. J’ai vraiment adoré cette période car on peaufine petit-à-petit nos entretiens. J’ai senti que je gagnais à la fois en confiance et en pertinence au contact de mes coachés. Étant issu de la sphère artistique, j’aime apporter une certaine créativité et de l’humour lors des échanges.

Pour finaliser cette séquence de formation, un examen en ligne sanctionne le niveau de connaissance. Pendant près de 2 heures, nous devons valider notre compréhension des outils mis à disposition ainsi que la philosophie globale du coaching basé sur les Forces. J’ai fait l’ensemble de ce cursus en anglais car il n’y a pas de formation dispensée en français à l’heure actuelle.

Passé cette étape, je suis devenu officiellement “Gallup Certified Strengths Coach” !… Pour une période de 2 ans uniquement ! Je dois renouveler ma certification après un nouvel examen biannuel. Entre temps, je suis convié régulièrement à des séances de supervision (coaching de coach). Je peux ainsi discuter avec des pairs plus expérimentés sur mes méthodes et les problématiques que je rencontre au cours de ma pratique. Nous formons une réelle communauté mondiale dont le but est de vous révéler vos Forces et vous aider à les développer.

5/ Strengths coaching : Stratégie en 11 points

Gallup a élaboré une stratégie afin de permettre au coaché d’être pleinement engagé dans les échanges. Le coaching c’est aussi une affaire de confiance. Lorsque vous faites appel à moi, voici les 11 points qui me guident :

  1. Vous écouter activement : je focalise toute mon attention sur vous afin de déterminer vos besoins et vos attentes. C’est la base.
  2. Garder une attitude positive : je mets tout en œuvre pour créer un climat de coopération amicale avec une attitude serviable.
  3. Rester objectif : je m’engage être pleinement réceptif, sans jugement. Je me retiens de sauter trop rapidement à une conclusion.
  4. Prenez votre temps : je vous assure de ma patience afin de laisser mûrir les idées plus complexes ou plus difficiles à extérioriser dans votre esprit. Je sais que les personnes dotées du thème de la “Prudence” (Deliberative) doivent peser chacun de leurs mots avant de les livrer…
  5. Être souple : je m’adapte à vos demandes et vos besoins. Vos buts sont mes objectifs.
  6. Être disponible : je reste à votre écoute entre deux conversations si vous avez besoin. Je suis disponible par mail ou pour un court appel téléphonique convenu ensemble.
  7. Être honnête : je me positionne comme votre partenaire fiable et constant. J’aime que les choses soient claires. Mes questions et commentaires sont transparents.
  8. Je fais toujours ce que je dis : 15 années au service de mes clients dans l’Art et l’artisanat ont forgé mon caractère ! Lorsque je m’engage, c’est du solide. Pour moi, c’est une valeur primordiale.
  9. Quand je ne suis pas sûr, je me renseigne : j’ai appris au fil du temps à connaitre mes propres limites et faiblesses. Alors, quand je ne suis pas sûr de la meilleure réponse à vous apporter, je consulte ma communauté internationale.
  10. Rester ouvert : pas 24h/24, 7j/7 😉 ! Je vous offre mon ouverture d’esprit issue de mes nombreux voyages en immersion totale dans des cultures lointaines depuis mon adolescence (Afrique, Asie, Amazonie…). Après avoir mangé du rat de Gambie ou des vers de palmier et dormi dans un hamac au bord du fleuve Maroni (Guyane) ou sur un lit Kang (chauffé au charbon de bois) au pied de la muraille de Chine, je vous assure de toute mon ouverture d’esprit !
  11. Vous convaincre de l’intérêt de faire votre propre “Révolution des Forces” : mon rôle est de vous aider à comprendre la puissance qui se cache dans vos manières innées de penser, de vous comporter et de ressentir les choses. Commencez par vos Talents, finissez par vos Forces !

6/ Coaching versus Thérapie :

Je vais très bien, je vous remercie !

L’une des attaques fréquentes contre le coaching et les coachs en France est la croyance selon laquelle le coaching serait destiné aux personnes souffrant de “Burn-Out”… La bonne blague ! Le coach serait alors une sorte de thérapeute qui soignerait l’âme de personnes en grande détresse physique et morale…

J’y vois 2 attitudes polluantes chez les colporteurs de cette croyance. La première attitude est celle de dire : “moi, je vais bien, je ne suis pas en dépression alors je n’ai pas besoin d’être coaché”. Sous-entendu, le coaching, c’est pour les faibles. Ceux qui ont craqué. Cela laisse entrevoir une attitude morale de toute puissance qui limite le développement (cela me fait penser au “fixed-mindset” de Carol Dweck dont je parle dans cet article)

La seconde attitude est de confier aux coachs un rôle qui n’est pas le leur. Aider à lutter contre la dépression est quelque chose d’extrêmement difficile qu’il ne s’agit pas de prendre à la légère. Seuls les psychologues, les psychiatres et les autres professions médicales sont habilitées à soigner ce genre de pathologies.

En clair, le coaché n’est pas malade ! Au contraire, il va même très bien puisqu’il cherche à se développer ! Quant au coach, ce n’est pas un thérapeute. Il écoute, motive, accompagne et donne des techniques pour fixer et atteindre des objectifs variés.

7/ Seul le coaché peut avancer…

J’ai une mauvaise nouvelle pour ceux d’entre vous qui sont tentés par un accompagnement avec un coach. VOUS allez devoir faire le chemin vous-même ! Comme je viens de vous l’indiquer juste avant, le coaching, ce n’est pas une thérapie mais un coup de pouce.

Pour illustrer cette idée, voici la petite histoire du fermier qui pouvait comprendre le langage des animaux :

“Un soir qu’il s’attardait dans la cour de la ferme pour écouter ce que disaient ses bêtes, il entendit le bœuf se plaindre à l’âne de la dureté de son sort

_Je tire la charrue du matin au soir. Peu importe combien il fait chaud ou que mes pattes soient fatiguées, ou bien que l’attelage m’irrite le cou, je dois tout de même travailler ! Mais toi, tu es une créature de loisirs. Tu es paré d’une couverture colorée et tu ne fais rien d’autre que de mener notre maître là où il désire aller. Quand il ne va nulle part, tu te reposes et tu broutes l’herbe verte toute la journée.

L’âne, en dépit de ses sabots agressifs, était d’un bon naturel et sympathisait avec le bœuf.

_Mon bon ami, répondit-il, tu travailles très dur et je voudrais alléger ton sort. Donc, je vais te raconter comment tu peux gagner une journée de repos. Le matin, quand l’esclave vient te chercher pour labourer, couche-toi sur le sol et beugle sans arrêt pour qu’il rapporte que tu es malade et que tu ne peux pas travailler.

Alors, le bœuf écouta le conseil de l’âne et le matin suivant, l’esclave alla vers le fermier et lui dit que le bœuf était malade et qu’il ne pourrait pas tirer la charrue.

_En ce cas-là, dit le fermier, attelle l’âne pour le remplacer parce que le labourage doit être fait.

Toute la journée, l’âne, qui avait seulement voulu aider son ami, fut contraint de faire le travail du bœuf. Quand arriva le soir et qu’il fut détaché de la charrue, son cœur était amer, ses pattes étaient fatiguées et son cou lui faisait mal parce que l’attelage l’avait irrité.

Le fermier resta dans la grange pour écouter. Le bœuf commença le premier.

_Tu es un bon ami. Grâce à ton sage conseil, j’ai joui d’une journée de repos.

_Et moi, rétorqua l’âne, je suis comme plusieurs autres cœurs tendres qui commencent par aider un ami et finissent par accomplir le travail à sa place. Dorénavant, tu tireras ta propre charrue parce que j’ai entendu le maître dire à l’esclave d’aller quérir le boucher si tu étais encore malade. J’espère qu’il le fera car tu es un compagnon paresseux. Ils ne se parlèrent plus jamais. Là s’est arrêtée leur amitié…”

La morale de cette fable est décrite dans le livre “l’Homme le plus riche de Babylone” de George Samuel Clason (vous pouvez acheter ce monument littéraire de la gestion financière sur Amazon en suivant ce lien). Je vous la livre telle quelle : Si tu désires aider ton ami, fais-le de façon à ce que les tâches de celui-ci ne te reviennent pas…

En clair, vous allez devoir faire le travail vous-même. En tant que coach, je peux vous aider à ouvrir les portes mais pas à conduire. Le chauffeur, la chauffeuse, c’est vous !

A vous de jouer !

8/Qui peut être coaché ?

Il y a une aussi une bonne nouvelle ! Le coaching basé sur les Forces se base sur votre manière de PENSER, d’AGIR et de RESSENTIR les choses. Ça tombe bien car ce sont justement 3 éléments de votre vie sous votre contrôle !

Le coaching s’adresse à l’individu, au manager et aux groupes. Selon le public, les techniques nécessitent une adaptation. Les méthodes enseignées par Gallup à ses coachs certifiés sont conçues pour répondre tant au développement personnel de la personne qu’à la conduite du changement du management dans les entreprises. Le coach travaille alors en symbiose avec le manager en suivant les objectifs de celui-ci.

9/ Impact

En choisissant le bon coach et en vous impliquant dans votre propre développement, vous prenez votre vie en main ! Avec un minimum de persévérance, vos résultats seront à coup sûr spectaculaires. Vous deviendrez un “meilleur vous-même” au lieu de tenter de ressembler à un modèle. Votre monde s’élargira grâce à la connaissance personnelle que vous aurez acquis. Fermez les yeux quelques instants et imaginez avec précision cette nouvelle vie… Visualisez vos réussites, vos succès, vos victoires et les sensations qu’ils vous procurent.

Alors, comment vous sentez-vous maintenant ?…

Que les forces soient avec vous !

Guillaume Le Penher

Faites sauter le verrou… Avec Talent !

1/ Le trésor qui sommeille en vous

Je vais vous raconter une petite histoire qui m’a vraiment interpelée… Je l’ai glanée dans le livre de Jim Rohn, Stratégies de prospérité. Ce livre est intemporel et je vous le recommande chaudement si vous n’avez pas encore défini vos objectifs de vie à court, moyen et long terme.

Cette petite histoire que Jim Rohn nous raconte est tirée d’une de ses 7 stratégies pour prospérer. La voici racontée avec mes propres mots…

Un jour, un chercheur d’or découvre enfin un énorme filon. Lorsqu’il retourne en ville, il rencontre un de ses amis et lui raconte sa fabuleuse découverte :

_” Viens donc exploiter ce filon avec moi…” lui dit-il.

Son ami, lui rétorque alors qu’il n’a pas d’outil ! Le chercheur d’or tente de le convaincre :

_”Tu n’as qu’à acheter une pelle et me suivre dans la montagne !

_ Mais enfin, tu n’as pas idée du prix d’une pelle de nos jours ? C’est impossible !…”

Tant pis, j’y vais à dos de chat avec un balai…

2/ Faites sauter le verrou !

N’adoptez pas la mentalité de cet ami ! Faites sauter le verrou de votre “coffre à trésors” ! Si vous souhaitez pour vous-même, pour vos enfants ou votre conjoint quelque chose de meilleur alors SOYEZ ce changement ! C’est la seule attitude raisonnable !

Mais quel sont ces trésors dont je viens de vous parler ? Ces trésors, ce sont vos Talents Naturels bien sûr ! En les découvrant, en les utilisant vous allez transformer votre vie. Tout simplement.

Donald Clifton s’est posé un jour la question suivante :

“Que se passerait-il si on se concentrait sur ce qui va bien chez les gens au lieu de toujours voir ce qui ne va pas…”

Il passa ensuite le reste de sa vie à tenter de répondre à cette question. Son résultat le plus emblématique est le test qui porte désormais son nom et qu’il nous a légué : le CliftonStrengths. Grâce à ce test en ligne, chacun peut désormais et facilement découvrir ses propres talents naturels et les développer.

Avant la fin de l’année 2018, plus de 20 millions de personnes à travers le monde auront découvert leurs Talents Naturels ! Aujourd’hui, des grandes écoles comme le MIT, des entreprises prestigieuses comme la NASA ou SPACE X, des organisations internationales comme les Nations Unis utilisent ce test. Elles basent ensuite tout leur système de management sur la valorisation des Forces !

3/ Nous avons tous du Talent !

Et même plusieurs ! Voilà qui est chouette ! Mais au fait, c’est quoi un Talent Naturel ?…

Selon la définition de Gallup, l’entreprise de sondages et de recherches sociales qui développe le test, un Talent c’est “un schéma de pensée, de comportement, une manière de ressentir les choses qui se répète naturellement chez une personne et qui peut être appliqué de manière productive à une tâche ou une activité donnée”.

Nous avons tous du talent !

Donald Clifton et les chercheurs de Gallup ont défini une liste de 34 thèmes ou Talents Naturels. Vous pouvez retrouver la liste complète de ces 34 thèmes ainsi que leur occurrence au niveau mondial dans cet article. Ces 34 thèmes se divisent en 4 catégories :

  1. L’exécution des tâches
  2. La pensée stratégique
  3. Le développement des relations
  4. L’influence

Votre séquence de thèmes est comme votre ADN ou vos empreintes digitales : il est unique ! Imaginez qu’il n’y a qu’une chance sur 33 millions qu’une autre personne ait le même Top 5 dans le même ordre que vous ! VOUS ÊTES UNIQUE !

4/ Comment détecte t-on les Talents Naturels ?

Finalement, ce n’est pas si compliqué de détecter un Talent Naturel. Il existe de nombreux indices de nos talents dans nos vies quotidiennes. En voici quelques exemples :

  • Pouvoir lancer une conversation instinctivement et sans effort sur un sujet précis
  • Penser de manière ordonnée et chronologique
  • Développer facilement une influence naturelle sur les autres
  • Être capable de distinguer des tendances dans un lot de données
  • Avoir constamment une vision positive de la vie

Maintenant, cherchez à identifier des moments où vous pouvez appliquer un ou plusieurs de ces schémas. Ainsi vous vous rapprochez de vos Talents Naturels. Si vous avez encore des difficultés à analyser votre comportement, il existe d’autres manières de détecter vos Talents :

  • Désir ardent, une passion profonde pour un sujet précis ou une activité
  • Capacité d’apprentissage rapide
  • Être dans un état de “flow” (le “flux” en français, état extrême de concentration dont le concept a été élaboré par le psychologue hongrois Mihály Csíkszentmihályi), on connaît alors instinctivement les étapes à suivre
  • Vision d’excellence : “Wow ! Comment ai-je pu faire ça ?!” Comme un éclair de génie…
  • La satisfaction : “Quand est-ce que je peux recommencer ? j’ai trop hâte !”
  • Le temps qui passe trop vite. Comme sur le horloges où il est écrit : “Tempus fugit”…

5/ 177 questions, 34 Talents Naturels

Le plus sûr pour connaître vos Talents Naturels est encore de passer le test CliftonStrengths, autrefois appelé StrengthsFinder ! C’est sûrement l’un des meilleurs investissements que vous pouvez faire pour votre développement et votre connaissance personnelle.

Pour cela, prévoyez environ 3/4 d’heure de tranquillité, coupez toutes les sources de distractions potentielles (réseaux sociaux, téléphone, bip et alarmes en tout genre…). Connectez-vous au site du test de Gallup et c’est parti !

Parez à faire décoller vos Talents !…

Vous allez devoir répondre sincèrement et rapidement (20 secondes maximum par question) à 177 paires d’affirmations. Ces affirmations sont du style : “Quand je dois faire un exercice, je fonce bille en tête ou je lis bien toutes les instructions avant de commencer…”. Si vous n’avez pas le temps de répondre à une ou deux questions, pas de panique ! Cela peut même être signifiant pour vos résultats : vous avez hésité au-delà des 20 secondes imparties entre deux affirmations car vous n’avez pas pu les départager…

Je vous conseille clairement d’opter pour la version complète du test avec la séquence complète des 34 thèmes dans votre ordre particulier. Bien souvent, on utilise régulièrement plus que notre Top 5. Je pense que la majeure partie d’entre nous utilise souvent ses 10 premières forces.

6/ Votre classement est arrivé !

OK ! Super ! Mais qu’est-ce que je fais maintenant que j’ai reçu mes résultats? Je les affiche en grand dans les toilettes ou sur le frigo ?

Et pourquoi pas ? Vous pouvez aussi débuter votre voyage par les exercices que je vous propose dans cet article puis dans celui-ci. Ces actions vont vous permettre d’accroître votre compréhension de vos résultats. Pour transformer vos Talents en Force, vous allez devoir investir du temps et acquérir des connaissances. C’est le moment idéal pour commencer dès aujourd’hui !

7/ Maintenant, au boulot !

Découvrir et développer vos forces est bénéfique dans tous les secteurs de votre vie. Souvenez-vous, vos Talents sont vos trésors ! Alors faites-les fructifier ! Quel est l’utilité d’un fabuleux butin s’il est enterré sur une île déserte dont nul ne soupçonne l’existence ? Aucune bien sûr.

Pour vous convaincre, par exemple, de vous appliquer à utiliser quotidiennement vos Talents majeurs dans votre vie professionnelle Gallup a mené de nombreuses études. Quel est l’impact selon vous de la puissance de vos Forces ? Voilà ce qu’on peut aujourd’hui répondre. Ceux qui se focalisent sur leurs Forces et les utilisent chaque jour sont :

  • 3 fois plus nombreux à déclarer avoir une excellente qualité de vie
  • 6 fois plus engagé dans leur travail

On peut également ajouter que ceux qui travaillent dans leur zone de Forces :

  • ont envie d’aller bosser !
  • ont plus d’interactions positives que négatives avec leurs collègues
  • prennent plus soin des clients
  • déclarent spontanément à leurs amis qu’ils travaillent dans une super boite !
  • abattent plus de travail au quotidien
  • Vivent plus de moments créatifs, positifs et innovants !

Il convient de remettre ces affirmations en perspective. Dans le monde, seulement 25% des employés déclarent pouvoir faire chaque jour ce qu’ils font le mieux… Doit-on en déduire que les trois quarts des travailleurs ne sont pas à leur place véritable ? De plus, selon le rapport mondial d’enquête sur le milieu de travail de Gallup en 2013, seulement 13% des employés sont pleinement engagés dans leur travail. Cela signifie que 83% des salariés ne peuvent atteindre leur plein potentiel. ! Ne pensez-vous qu’il s’agit d’un gâchis énorme ? Alors passons à l’échelle supérieure…

8/ Une équipe gagnante !

Pour renverser la tendance, il y a une arme secrète : initier les managers, les dirigeants et tous les décideurs au management par les Forces. Comme à la NASA ou à la Banque Mondiale, toutes les entreprises doivent appliquer ces nouveaux principes de management.  Le but ? Créer des équipes qui gagnent !

Dans le monde actuel, il y a 3 types d’équipes :

  1. Les équipes dépendantes
  2. Les équipes indépendantes
  3. Les équipes interdépendantes

 Les équipes dépendantes : Dans ces équipes chacun a son propre rôle et travaille sous l’étroite supervision du manager. C’est lui qui tient l’agenda, qui définie les priorités et les règles pour l’ensemble de l’équipe. Chaque membre doit en référer au manager en cas de problème ou de demande particulière. Dans ce type d’organisation, le manager décide lui-même de la répartition des tâches et prend la majeure partie des décision en solitaire. L’autonomie est réduite à la portion congrue.

Les équipes indépendantes : Comme dans les équipes dépendantes, chacun a un rôle bien défini. La différence c’est que le manager ne contrôle pas chaque détail. A la place, les membres de l’équipes agissent de manière indépendantes en remplissant leurs propres tâches. Le manager n’applique qu’une supervision générale de l’ensemble. Il n’y a pas de coordination.

Les équipes interdépendantes (la “Dream Team !) : Tels des pièces d’un grand puzzle, les membres de l’équipe s’appuient les uns sur les autres afin d’accomplir ensemble le travail. Ils s’organisent afin que chacun puisse donner le meilleur de lui-même en faisant ce qu’il fait le mieux. Tout le monde est conscient de ses propres Forces et de celles des autres membres de l’équipe. Dans ce type d’équipes, les faiblesses ne sont pas ignorées mais on ne se focalise jamais dessus. On les “gère” et puis basta !

Et vous , dans quelle équipe travaillez-vous ?

9/ La DREAM TEAM

La dream team se base sur les compétences profondes de chacun. Pas de goal déguisé en attaquant, pas de coach en défenseur. Tout le monde est au poste qui lui correspond. Cela semble si évident qu’il semble impossible désormais de penser autrement !

Gallup définit cette équipe de rêve de la manière suivante :

Une équipe basée sur les Forces est un groupe constitué de personnalités imparfaites mais talentueuses qui sont reconnues pour leurs Forces particulières. Chaque membre a besoin des autres afin de se réaliser pleinement et d’atteindre l’intelligence collective.

Voici comment fonctionne cette équipe :

  • Chacun connait et utilise ses propres Talents et Forces
  • Chacun connait et apprécie les Forces des autres membres de l’équipe
  • Chacun combine ses propres Talents avec ceux des autres membres pour atteindre le succès

Le résultat est spectaculaire ! Outre les résultats déjà mentionnés plus haut sur l’engagement et le bonheur au travail, Gallup a mesuré d’autres effets.

  • Les équipes qui se focalisent sur leurs Forces chaque jour voient leur productivité augmenter de 12,5% !

Connaissez-vous beaucoup de méthodes qui atteignent de tels résultats ?

  • Les équipes qui reçoivent un feedback (sous la forme d’un coaching) ont une profitabilité accrue de 8,9%

Voici les raisons pour lesquelles de nombreuses universités et entreprises prestigieuses ont décidé de baser leur organisation sur les Forces en présence ! Dans un monde ultra compétitif, c’est un avantage majeur au vu de l’impact sur les résultats. Alors ? Combien de temps allons nous encore attendre en France pour lancer cette “Révolution des Forces” ?

Un nouveau jour commence !…

10/ Pour conclure (provisoirement !)

Vous l’aurez compris, tout commence à la réception de vos résultats. Je le dis souvent mais c’est à cet instant que votre voyage débute ! Ne restez pas sur le quai à regarder le tableau des départs, montez dans le train avec nous dès maintenant !

La clé du système est de comprendre pleinement vos résultats, de les incarner, de les proclamer et d’en appliquer la puissance à votre vie quotidienne. Ce blog est là pour vous y aider !  Souvenez-vous qu’en utilisant vos Forces chaque jour, vous atteindrez plus sûrement des niveaux d’excellence et de réalisation totale. Vos efforts en ce sens seront immanquablement récompensés.

Grâce à votre application, une nouvelle vie s’offre à vous : moins de stress, plus de bonheur. Comme vous êtes arrivés jusqu’au bout de cet article, les yeux rivés sur votre écran, c’est que vous êtes mûr ! Passez le test maintenant pour ouvrir à votre tour votre “coffre à trésors” ! Vous pourrez alors faire briller et scintiller vos joyaux à la lumière de vos succès à venir. Je ne vous promets pas que ce sera facile ni rapide. Non. Vous devrez faire preuve de rigueur, de discipline et de constance mais le jeu en vaut largement la chandelle…

“Commencez par vos Talents Naturels, finissez par vos Forces”

Je vous souhaite un beau voyage et je reste à vos côtés si vous désirez que je vous aide à trouver votre chemin…

Que les Forces soient avec Vous !

Guillaume Le Penher

Management et Forces : les 2 font la paire !

Cliquez sur “Play” ou faites un clic droit puis cliquez sur “Télécharger” pour le recevoir directement dans votre appareil (par exemple pour l’écouter sur votre smartphone ou votre baladeur MP3).

Talents en Action !

Podcast #3

Les 2 font la paire…

Dans ce podcast du mardi, je vous propose cette semaine une histoire de management par les Forces, celle de Jacques et d’Olivier…

Jacques est un quinquagénaire heureux ! Il est manager dans une société de création de logiciels de gestion. La boite est en pleine croissance depuis plus de 10 ans. Il a aujourd’hui une quinzaine de personnes dans son équipe. Dont Olivier qui est arrivé il y a déjà 4 ans.

Sous l’impulsion de Jacques, la société a fait le choix d’un management basé sur les forces. Jacques a été le premier à passer l’évaluation StrengthsFinder. Ses deux premiers thèmes sont Le Stratège (Strategic) et Le Collectionneur (Input). Pour accompagner le développement de son équipe, il fait souvent appel à ses deux premières forces. Comme lors de ce jour où Olivier lui a demandé un entretien pour parler du résultat de son test.

Je veux des preuves !

Analyse d'un talent

Olivier est un élément clé du bureau d’étude. Son esprit affuté débusque en permanence les failles des projets. Ses analyses sont respectées et ses préconisations souvent suivies. Olivier est un mélange de sagesse et de statistiques. Dans chaque situation, il met en lumière les causes et les facteurs impactants avec une précision chirurgicale.

Mais ce matin, en arrivant dans le bureau de Jacques, il a sa mine fermée des mauvais jours.

“_ Jacques, je ne vais pas y aller par quatre chemins. Ton test américain, c’est pas sérieux ! C’est de la psychologie de bazar ! Tu ne vas quand même pas baser le management de l’équipe sur quelque chose de si léger ! Où sont les preuves de l’efficacité de leur modèle chez Gallup ?

Management et pédagogie

_ Doucement Olivier ! Commence par t’assoir au lieu de sauter comme un cabri. Je t’ai déjà raconté l’histoire de mes amis qui ont failli vivre une Saint Valentin affreuse et qui ont sauvé leur soirée grâce à leurs Forces.

_ Oui Jacques mais là on n’est pas en pleine histoire d’amour, on est au bureau ! C’est quoi la prochaine étape ? Le plan de carrière en fonction de l’horoscope ?

_  Tu vas trop loin Olivier ! En plus, tu sais très bien que je respecte souvent tes points de vue. Je comprends d’autant mieux ta position ce matin que je viens de lire les résultats de ton évaluation StrengthsFinder. Ton comportement est exactement celui qui est décrit dans le rapport !

_ Quoi ? Comment ça ? J’ai lu le résultat en diagonale mais il n’y avait aucun chiffre, aucun diagramme. J’ai vite pensé que ce n’était pas crédible…”

Jacques se pencha légèrement en arrière dans son fauteuil, esquissant un sourire :

“_ Un Scientifique Prudent ! Voilà le résultat de ton test ! Exactement ce que tu me montres à l’instant. Laisse-moi t’expliquer un peu de quoi il retourne…”

Management par les Forces

Pendant l’heure qui a suivi, Jacques a pris le temps d’expliquer à Olivier comment le test est né, après une cinquantaine d’années d’études. Il lui a rappelé que Gallup était avant tout une entreprise de chiffres, de données et d’analyse. Il savait que réussir à convaincre Olivier était la seule voie possible pour faire accepter à l’ensemble de l’équipe la pertinence de ce travail. En bon Stratège, il s’était donc attendu à la réaction d’Olivier. En conséquence, il lui avait préparé des données chiffrées, des preuves tangibles et objectives pour combler son besoin irrépressible de crédibilité. Jacques avait pris un réel plaisir à collecter les informations pour Olivier. Il y avait mis tout son talent de Collectionneur (Input) !

Jacques savait également que chaque thème était potentiellement une force mais avait aussi un côté obscur. Dans le cas d’Olivier, il avait mis en évidence les limites de ses 2 principaux thèmes : Le Scientifique (Analytical) et Le Prudent (Deliberative). Trop d’analyse pouvait le paralyser par exemple. Son scepticisme permanent pouvait devenir invasif dans l’équipe. Il posait de nombreuses questions et n’était que rarement satisfait par les réponses. Cela énervait passablement les créatifs chargés de trouver des solutions aux problèmes soulevés par Olivier. Mais c’était là un des piliers de l’incroyable réussite de l’entreprise depuis plusieurs années.

Olivier est ressorti totalement convaincu du bureau de Jacques. Il a immédiatement interpelé Christelle, la directrice comptable en lui disant :

“_ Christelle, tu savais que les personnes qui travaillent avec leurs Forces sont 3 fois plus nombreuses à déclarer avoir une excellente qualité de vie ? Et qu’elles sont 6 fois plus nombreuses à être vraiment engagées dans leur boulot ? C’est dingue, non ?

_ Ah toi, Olivier, t’as toujours une statistique d’avance ! ”

“Que les Forces soient avec Vous !”

Guillaume Le Penher