Les 3 livres qui ont changé ma vie…

L'avenir est plein de promesses
L’avenir est plein de promesses !

Les 3 livres qui ont changé ma vie ?

Ce matin, j’ai reçu un mail d’Olivier Roland, mon “prof de blog”… Dans son message, il m’invitait (ainsi que beaucoup d’autres !) à partager avec mes lecteurs et les siens les 3 livres qui ont changé ma vie. Comme j’adore les challenges, je me suis immédiatement mis à réfléchir.

Olivier Roland organise régulièrement des évènements inter blogueurs. Avec son blog Des livres pour changer de vie, il diffuse des résumés de livres exceptionnels pour se développer tout au long de sa vie ! Je vous conseille notamment la chronique d’Ali Nejmi sur les 7 habitudes de Stephen Covey.

Alors, quels sont les 3 livres qui ont changé ma vie ? Le choix est difficile mais je peux vous dire que le premier d’entre eux m’est apparu comme une évidence…

Livre n°1 : “Les enfants dauphins”

Les enfants dauphins
Les enfants dauphins

Retour en arrière : Noël 1990, j’ai 13 ans. J’attends avec impatience ce livre dont j’ai vu la publicité dans la revue Science & Vie Junior quelques semaines auparavant… Son titre sonne comme une promesse d’aventure.

Dès les premières pages, je suis hypnotisé ! Imaginez-vous : une poignée d’enfants de 10 à 14 ans et 4 adultes partent sur un voilier en bois de 25 mètres à la recherche des dauphins et autres baleines ! Navigation, soleil, plongée, voyage… Un cocktail envoûtant pour tout jeune qui veut quitter la morosité de son adolescence ! J’ai d’ailleurs déjà parlé de ce moment fondateur de ma vie dans cet autre article.

Le livre alterne photos et récits des jeunes et du patron du projet, Charles Hervé-Gruyer. Découverte de la vie à bord et des manœuvres, organisation des traversées, préparation des repas et prises de quarts. Je suis immédiatement fasciné par leur expérience. Je le sens, ce livre va changer ma vie…

A l’abordage !

Sitôt ma première lecture terminée, c’est-à-dire le jour même, je commence un carnet de bord. “Moi aussi je vais en être !”. Les jours suivants, je me mets en quête de l’adresse de l’association. J’envoie des courriers aux sponsors du bateau.

Ce n’est que 3 mois plus tard que je parle de mon projet à mes parents. Après avoir rempli un dossier, je suis sélectionné pour aller rencontrer l’équipage adulte à l’île d’Yeu ! C’est le début d’une incroyable aventure.

Finalement, je suis parti 2 fois sur la “Fleur de Lampaul”. De 14 à 16 ans, j’ai voyagé aux Açores pour plonger avec les dauphins et autres cachalots. Avec mes coéquipiers, j’ai partagé la vie des pêcheurs du désert en Mauritanie ou celle des indiens de Guyane. J’ai bu du vin de palme avec mes frères des îles Bijagos, en Guinée-Bissau. J’ai traversé l’Atlantique et fait escale à Madère, en Galice ou aux Canaries…

Cette expérience unique a façonné l’adulte que je suis devenu. Grâce à cette association, j’ai compris très tôt que nous sommes acteurs de notre vie. Notre futur dépend uniquement de nous, de ce que nous faisons au quotidien pour le préparer. Et plus nous travaillons à de grands rêves, plus nous obtenons de la vie !

Livre N°2 : “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études”

olivier roland
Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études !

Le choix de ce deuxième livre est dans la droite ligne du précédent : un livre qui incite à passer à l’action ! Il nous pousse également à sortir des sentiers battus et ça, j’adore ! Machette en main droite, boussole en main gauche, c’est parti !

Je vous l’ai expliqué en introduction, cet article s’inscrit dans un événement inter-blogueurs à l’initiative d’Olivier Roland, mon” prof de blog”… C’est également lui qui a écrit ce livre ! Je ne serai d’ailleurs pas le seul je pense à parler de son livre dans ce carnaval d’articles… En toute sincérité, c’est l’un des meilleurs livres de développement personnel écrit en français. La preuve ? Il va bientôt être traduit en anglais ! Pour une fois dans ce domaine qu’un français se fait traduire, on ne va pas bouder notre plaisir !

Attention, ce livre est dangereux !

Si vous souhaitez avoir une vie pépère, rester salarié, regarder tranquillement la télé tous les soirs des 30 prochaines années en remboursant gentiment votre crédit immobilier, ce bouquin risque de vous faire du mal.

Pour ceux qui ont soif d’aventure et de développement, qui pensent que Demain leur réserve plein de bonnes surprises, alors foncez acheter ce livre ! Olivier Roland vous économise du temps : il a digéré des dizaines de best-seller américains et vous en livre la substantifique moelle.

Vous trouverez dans cet ouvrage tout ce que nous n’apprenons pas à l’école et qui est vital dans le monde actuel. La première partie est une mine d’informations pour “Apprendre en s’amusant” au XXI ème siècle. Olivier partage les dernières recherches de neurosciences et les outils les plus performants pour booster nos connaissances et notre développement. Moi qui ai quitté le lycée après la première, j’ai adoré cette première partie !

Dans la seconde partie du livre, Olivier passe à son cœur d’activité. Selon ses propres mots, il “enseigne la liberté” ! Il nous guide pas-à-pas dans la création d’une activité rentable et découplée de notre temps de travail. C’est là la différence fondamentale entre “travailler dans son entreprise” et “travailler sur son entreprise”. Il introduit de nombreux concepts comme la Loi de Pareto (le principe 20/80), la méthode ZTD ainsi que toutes les bases d’une entreprise numérique performante.

Alors, si vous ne devez lire qu’un seul livre avant de vous lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, vous venez de le trouver ! Pour moi, il y a un “avant” et un “après” la lecture de ce livre. J’étais déjà entrepreneur lorsque je l’ai lu mais il a contribué à changer radicalement ma vision de mon entreprise, de ma vie et de mon avenir. C’est plus qu’un livre, c’est un levier !

Livre n°3 : La vie secrète des Arbres

peter Wohlleben
La vie secrète des arbres

Après vous avoir parlé d’un livre d’aventure et d’un livre de développement personnel génial, j’ai envie de vous ramener sur terre. Dans la forêt.

Savez-vous que les arbres communiquent entre eux ? Savez-vous qu’ils s’entraident ? Et pas seulement au sein de la même espèce ! Connaissez-vous le monde fabuleux des rhizomes ?…

J’aime les arbres et pas seulement débités en planches comme je les achetais lorsque j’étais ébéniste. J’aime la mousse sur leur tronc, j’aime la litière épaisse des forêts de feuillus. J’aime l’odeur des pins par un jour de chaleur. J’aime la présence et la puissance de ces géants tranquilles. Ils sont les gardiens du temps. Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, nous avons décidé ma femme et moi de quitter la ville et de construire une maison en bois dans un magnifique lotissement forestier. Ce livre passionnant a contribué à notre prise de décision.

Auprès de mon arbre…

La lecture de ce livre m’a confirmé l’amour que j’ai pour les arbres. L’auteur, Peter Wohlleben est un forestier allemand. Il a passé sa vie à étudier et observer les arbres dans les forêts de Bavière dont il a la gestion. Son livre, traduit aujourd’hui dans de nombreux pays, est un plaidoyer fantastique pour l’arbre. Les explications qu’il donne de “La vie secrète des arbres” cassent les idées préconçues des hommes sur la nature. On en tire une immense sagesse et un respect accru.

Peter Wohlleben a profondément modifié ma perception de l’arbre. En décrivant les communautés qu’ils forment, il a renforcé mon besoin de forêt. Aujourd’hui, je veux vivre auprès d’eux et capter un peu de leur force.

Conclusion

 

Je ne cesserai jamais de lire ! J’y apprends tous les jours tant de choses qui me renforcent, qui m’étonnent, qui me donnent à réfléchir. J’ai souhaité partager avec vous aujourd’hui ces 3 livres qui ont changé ma vie. Ils sont très différents les uns des autres et illustrent la force et l’impact que la lecture peut avoir sur nos vies. Mais rappelez-vous qu’après chaque livre important, il faut passer à l’action et appliquer les leçons qu’ils nous enseignent. Les livres, si puissants soient-ils, ne peuvent pas tout ! Alors, je lis et j’agis… Et vous ? Quels sont les 3 livres qui ont changé votre vie ? Indiquez-les en commentaire sous cet article ! J’ai hâte de vous lire !

Que les Forces soient avec Vous

Guillaume Le Penher

Les 3 livres qui ont changé ma vie :

“Les enfants dauphins”, Charles Hervé-Gruyer, Gallimard jeunesse, 1990

“Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études”, Olivier Roland, Alisio, 2016

“La vie secrète des arbres”, Peter Wohlleben, Les Arènes, 2017

 

  • 9
    Partages

Statistiques des Talents du StrengthsFinder 1/2

Statistiques du StrengthsFinder

Aujourd’hui, nous allons faire un peu de statistiques du StrengthsFinder ! Cela ravira les esprits analytiques qui suivent ce blog. Mais pas que… Vous allez le voir, ces statistiques des talents du StrengthsFinder sont très instructives. En étudiant les réponses de 15 800 951 tests CliftonStrengths passés en ligne au 3 mars 2017, Gallup a découvert plusieurs choses intéressantes… A travers l’occurrence générale des Talents et la répartition par pays, on peut distinguer des traits communs à l’ensemble des participants ainsi que des différences culturelles notables.

statistiques des talents du StrengthsFinder
Tous différents, tous complémentaires !

Le Talent le plus partagé au monde !

Grâce au travail des statisticiens de Gallup, on sait désormais que le talent le mieux partagé au niveau mondial est “Achiever” (Le Performant selon la traduction de Lime Up). C’est aussi le premier de la liste des 34 thèmes. Il apparait dans près du tiers (31,4%)  des Top 5 soit dans quasi 5 millions de questionnaires complétés ! Ce n’est presque pas étonnant si l’on considère la culture de la performance au niveau mondial. Ce thème est extrêmement valorisé socialement alors qu’il peut conduire à des impasses comme le burn-out. Pour aller un peu plus loin, il serait intéressant d’avoir également une répartition par sexe…

S’engager, apprendre et entretenir ses relations…

C’est en forgeant un Talent qu’on le transforme en Force…

Les 3 thèmes les plus fréquents après “Achiever” se tiennent dans un mouchoir de poche. Avec 28,3% d’occurrence, “Responsability” (L’Engagé) est le thème le plus proche du précédent. Ces deux talents font partis du même domaine de l’Exécution des tâches (Executing). On les retrouve ensemble dans le même Top 5 dans un tiers des cas ! Le résultat donne des personnes qui “font le boulot” parce qu’elles aiment ça et parce qu’elles se sont engagées auprès de quelqu’un d’autre…

Le 3 troisième thème est “Learner” (28,1%). “L’Apprenant” est également un thème très fréquent avec “Le Performant” puisqu’il y a plus de 40% de chances de les voir ensemble. L’état d’esprit qui se dégage de cette paire est celui de personnes qui veulent à la fois aller au bout d’un travail donné tout en étant capables d’acquérir de nouvelles connaissances ou techniques en route.

Enfin, le quatrième thème dans ce mouchoir de poche est “Relator” (Le Confident) avec 27,3%. C’est le premier talent dans le domaine de la construction des relations (Relationship Building). On le trouve associé à “Responsability” dans 36% des cas. Ce n’est pas étonnant car dans la relation sociale du “Relator”, il y a une sorte de responsabilité et d’engagement vis-à-vis de l’autre.

Queue de peloton

Les thèmes les moins fréquents sont aussi évocateurs. En creux, ils peuvent nous éclairer sur la nature humaine. Dans l’ordre décroissant nous avons :

  • “Discipline” (Le Rigoureux), 7,2%
  • “Significance” (La Star), 6,2%
  • “Self-Assurance” (Le Confiant), 4,7%
  • “Command” (Le Directif), 4,6%

Doit-on se réjouir que finalement, les personnes testées ne soient pas des “moutons” qui souhaitent avoir leur heure de gloire car il ont confiance en eux et qu’ils dirigent les autres à leur manière ? Là, je m’égare !

“Command” et “Self-Assurance” sont  2 talents précieux pour atteindre de grands objectifs seul ou en équipe. On observe selon ce sondage OpinionWay cité par France Info que 6 jeunes sur 10 veulent créer leur entreprise en France. En regardant de plus près, il parait clair que l’augmentation de ces chiffres s’explique en partie par la difficulté à trouver un emploi stable. Cette situation ne révèle donc pas une véritable envie d’entreprendre guidée par des talents forts amis plutôt une adaptation à l’environnement économique. Finalement, la majorité des travailleurs préfèrent percevoir un salaire.

Quart d’heure de célébrité

“Significance” (La Star) se retrouve dans les tréfonds du classement. Doit-on y voir une négation de la phrase très controversée d’Andy Warhol en 1968 sur le quart d’heure de gloire ? Au vu du succès continu de la télé-réalité depuis près de 20 ans, cela ne semble pas réaliste ! Peut-être finalement que les gens sont plus simple que l’image de la société qui nous est renvoyée par les médias populaires…

Limites de cette analyse

Comme toujours avec les chiffres, on est tenté de les tordre dans tous les sens. Et puis une stat’ en appelle une autre… A moins que ce soit mon “Input” qui me titille ! Alors, pour être clair avec vous, je vais partager mes réserves quant à ces statistiques du StrengthFinder.

Tout d’abord, 16 millions de tests ne veut pas dire 16 millions d’individus. Certains font le test deux fois, voire plus car ils ne sont pas satisfaits de leurs résultats ! Par exemple, un leader qui n’aurait pas de thème lié à l’Influence (Influencing) dans son top 5 peut être tenté de repasser le test. Cela créé des “presque doublons” qui sont faussés par la connaissances des questions. Avec les chiffres délivrés par Gallup, on ne connait pas le nombre réel de personnes du panel.

Ensuite, il faut se poser les questions suivantes : qui fait le test CliftonStrengths ? Sont-ils volontaires ou est-ce dans un cadre professionnel (donc obligatoire) ? La typologie des “testés” est également impossible à obtenir. On peut subodorer que peu de chômeurs et d’ouvriers simples sont représentés. Quant à ceux qui passent le test spontanément (comme je l’ai fait avec mon épouse), ils ne sont pas légions en France. Il y a plusieurs raisons à cela : l’information, la curiosité, l’état d’esprit, l’argent… Quand je parle du test StrengthsFinder autour de moi, je reçois des retours très contrastés. Il y a les “enthousiastes” et les “très réticents”. La frontière n’est pas intellectuelle mais bien dans l’état d’esprit

Première conclusion

En tout cas, je pense quand même que la masse critique de données est atteinte pour avoir une vision crédible de la distribution des talents dans le monde. Et cette distribution m’offre un regard positif sur mes semblables. Finalement, nous avons majoritairement envie de Faire et d’Apprendre tout en étant Responsable et en développant des relations sociales étroites ! Je trouve cela plutôt rassurant sur la nature humaine ! Pas vous ?

Que les Forces soient avec Vous !

Guillaume Le Penher

PS : Dans le second volet de cet article, nous étudierons d’autres statistiques du StrengthsFinder : la répartition des talents par pays… Vous allez voir, c’est passionnant !

Petite fable des Forces

Cliquez sur “Play” ou faites un clic droit puis cliquez sur “Télécharger” pour le recevoir directement dans votre appareil (par exemple pour l’écouter sur votre smartphone ou votre baladeur MP3).

Talents en Action !

Podcast #5

Petite fable des Forces

Bonjour à tous et bienvenue pour ce nouveau podcast des Talents en Action.                        Une fois n’est pas coutume, je vais vous raconter aujourd’hui une petite fable.

S’instruire et se développer

Il était une fois une verte prairie au milieu de laquelle coulait une rivière. Au bord de cette paisible rivière, plusieurs animaux discutaient ensemble. Il y avait là un canard, une truite, un aigle, un hibou, un écureuil et un petit lapin. Ensemble, ils décidèrent de créer une école afin de devenir plus intelligents.
Pour établir le  programme, chacun avait son idée ! A la fin de la journée, tout était calé. Pour devenir un animal bien équilibré, tous devaient savoir courir, nager, grimper aux arbres, sauter et voler.

Petite fable des Forces

Le petit lapin à l’école…

Pour son premier jour d’école, le petit lapin a peigné soigneusement ses oreilles. Puis il est allé à petits bonds à sa classe de course à pied.
Là-bas, il fût le meilleur ! Il a couru jusqu’au sommet de la colline et il est revenu aussi vite qu’il pouvait. Pendant tout le cours, il s’est senti infiniment bien. Il pensa alors : “Je n’arrive pas à y croire, à l’école, on me demande de faire ce que je fais le mieux !”

L’instructeur a dit : “Mon petit lapin, tu as vraiment du talent pour la course à pied ! Tes pattes arrières sont puissantes. Avec un peu d’entraînement, tu augmenteras encore tes résultats…”
Le petit lapin répondit : “C’est génial l’école ! Je fais ce que j’aime et j’apprends à mieux le faire.”
Il est parti confiant vers son cours suivant. C’était le cours de natation… Quand le petit lapin a senti le chlore, il a dit : “Hop hop hop, attendez ! Les lapins n’aiment pas nager.”
Le maitre-nageur toisa le petit lapin et déclara : “Eh bien,peut-être que tu n’aimes pas nager pour l’instant, mais dans cinq ans, tu comprendras que c’était une bonne chose pour toi…”. Vous vous doutez bien qu’à ce petit jeu, ce fût la truite la plus rapide…

En classe d’escalade, le professeur avait placé un tronc d’arbre à un angle de 30 degrés pour que tous les animaux aient une chance de réussir. Mais, malgré ses efforts, le petit lapin a seulement réussi à se blesser à la jambe. Vous imaginez qu’à ce petit jeu, ce fût l’écureuil le plus agile…

Plus tard, lors du cours de saut d’obstacles, le petit lapin fût très habile. Par contre, en classe de vol, il avait un léger problème… Le professeur lui a fait passer un test puis l’a placé dans le groupe de rattrapage.
Pendant les exercices de rattrapage, le petit lapin devait s’entraîner à sauter d’une falaise. Tous ses professeurs lui disaient qu’en travaillant dur, il pourrait réussir…

Petit lapin nageur

Le lendemain matin, il  retourna à son cours de natation. Le maitre-nageur dit à toute la classe : “Aujourd’hui, tout le monde en ligne. Nous allons apprendre à plonger !”
“Hop hop hop, attendez !” dit le petit lapin. ” J’ai parlé de la natation avec mes parents. Ils m’ont dit qu’ils ne savaient pas nager. Nous, les lapins, on n’aime pas se mouiller. Du coup, je souhaite abandonner ce cours.” Le maitre-nageur répondit : “Tu ne peux pas abandonner, il est trop tard maintenant. Petit lapin, à ce stade, tu n’as plus que 2 possibilités : soit tu sautes, soit tu échoues.”
Alors, affolé par la possibilité d’un échec, le petit lapin  sauta dans l’eau. Il fût instantanément  pris de panique… Le maitre-nageur dû plonger rapidement pour le sortir de l’eau avant qu’il se noie. Les autres animaux n’avaient jamais rien vu d’aussi drôle que ce petit lapin tout mouillé. Ils gazouillaient, sautaient, cancanaient et se moquaient du lapin. En effet, a cet instant, le petit lapin ressemblait plus à un rat sans queue qu’à un fier lapereau. Il se sentait humilié comme il ne l’avait jamais été dans sa vie.

Passe ton bac…

En rentrant chez lui, il était persuadé de trouver du réconfort auprès de ses parents. En arrivant, il leur déclara : “je n’aime plus l’école. Je veux retrouver ma liberté !”. A sa grande surprise, ses parents froncèrent les sourcils et lui dirent : “mon petit lapin, tu dois retourner à l’école. Tu dois suivre les cours et obtenir ton diplôme. C’est la seule voie possible pour devenir un grand lapin.”

_“Je ne veux pas de diplôme !”

_“Tu retourneras à l’école que cela te plaise ou non !” répondit sa mère… Puis le petit lapin est allé au lit, fâché.

Sur le chemin de l’école le lendemain matin, les sauts du petit lapin étaient courts et lourds. Rien à voir avec son enthousiasme du premier jour. Puis il se rappela que le directeur de l’école avait dit aux élèves que s’ils avaient une question ou un problème, la porte du conseiller d’éducation était toujours ouverte.

En arrivant à l’école, il bondit sur une chaise dans le bureau du conseiller. “Je n’aime pas l’école !” déclara-t-il. Le conseiller lui demanda de s’expliquer à ce sujet. Après avoir écouté le petit lapin, le conseiller lui dit : ” Je comprends que tu n’aimes pas l’école parce que tu n’arrives pas nager. J’ai une idée pour t’aider. Comme tu sais déjà très bien courir, je vais m’arranger avec ton professeur de natation. Tu arrêteras la course et tu pourras faire deux fois plus de natation car c’est bien dans ce domaine que tu dois travailler et t’améliorer !”
En entendant cela le petit lapin tomba de sa chaise !

Se construire sur ses Forces

Alors qu’il quittait le bureau du conseiller, il leva les yeux et vit son fidèle ami, le vieux hibou. Celui-ci pencha la tête et dit : “Mon petit lapin, nous pouvons voir les choses différemment. Nous pourrions avoir des écoles et des entreprises où les gens peuvent se concentrer sur ce qu’ils font bien”.
Ces paroles inspirèrent le petit lapin. Il se dit alors qu’une fois son diplôme en poche, il lancerait une entreprise où les lapins ne feraient que courir, où les écureuils pourraient grimper aux arbres et où les poissons pourraient nager toute la journée. En bondissant dans la verte prairie,  il se sentit enfin plein d’énergie positive et se dit à lui-même :
“Oh, quel bel endroit ce serait !”

Guillaume Le Penher

Que les Forces soient avec Vous !

PS : Ce texte est librement traduit d’une histoire racontée lors de ses conférences par Don Clifton, le créateur du test StrengthsFinder.

Quel bazar !

Cliquez sur “Play” ou faites un clic droit puis cliquez sur “Télécharger” pour le recevoir directement dans votre appareil (par exemple pour l’écouter sur votre smartphone ou votre baladeur MP3).

Talents en Action !

Podcast #4

Quel Bazar !

Bonjour à tous et bienvenue pour ce nouveau podcast des “Talents en Action” ! Aujourd’hui, nous allons aider David à faire le ménage et à ranger sa maison ! Attrapez vos balais, enfilez vos gants Mapa et Haro sur la poussière…

David et Anne approchent de la quarantaine, ont 3 enfants, une grande maison et un chien. Ceux sont aussi 2 cadres dynamiques qui adorent leur job. Autant dire qu’ils ont une vie bien remplie.

Des approches différentes

David, lui, aime vivre dans une maison bien rangée où chaque chose a sa place et chaque chose est à sa place. On peut le dire, il est un peu maniaque. D’ailleurs il ne s’en cache pas ! Vivre dans le désordre et la poussière lui cause une souffrance incroyable. Tout son système de valeur s’effondre. Vous aussi vous êtes comme ça ?

En tout cas, Anne ne l’est pas ! Elle l’avoue spontanément : elle est beaucoup plus performante dans la création de bazar que dans l’organisation des choses matérielles. Que les clés de la voiture soient sur la table du salon, dans leur tiroir ou sur le frigo, cela ne fait aucune différence à ses yeux. L’important est de tomber dessus quand on doit partir…

Quant aux 3 enfants du couple… Comment dire… Vous avez des enfants ? Alors vous savez ! Sinon, rappelez-vous comment vous traitiez vos chaussettes sales et toutes vos affaires dans votre chambre d’adolescent… Vous comprendrez alors le désarroi de David !

Un constat

Cette situation est encore une fois bien banale. Sauf qu’Anne et David ont tous les deux passé le test StrengthsFinder. Ils ont 2 thèmes en communs dans leur Top 5 : Futuristic et Communication. Le premier talent de David est Discipline alors qu’Anna est Individualisation.

Depuis, ces résultats nourrissent leurs discussions. David a compris que sa femme avait d’autres priorités dans sa vie que d’avoir un foyer digne d’un magazine de déco. Son comportement ne reflétait pas une défaillance morale. Quant à Anna, elle a pris conscience de l’urgence qui saisissait son mari lorsqu’il voyait le désordre se répandre comme une malédiction dans la maison. David expliqua que quitte à choisir, il préférait passer du temps avec sa famille plutôt que dans le rangement !

Unir nos forces !

Depuis, Anne, David et les enfants ont un avantage énorme ! Ils ont une Constitution Anti-bazar ! Avec ce texte, signé par toutes les parties en présence, chacun est désormais responsabilisé. Plus de chaussettes sales et dépareillées dans les chambres, fini les clés de voitures baladeuses, les livres éparpillés, les tables encombrées ! A chacun sa part.

David est officiellement nommé “Grand Vizir du Rangement”, un poste stratégique où il excelle. Ce rôle taillé sur-mesure mélange action et contrôle. C’est David qui défini les objectifs et met en place les moyens, guidé par son besoin de discipline. Autant vous dire que la barre est haute !

Anne, quant à elle, prend en charge le ménage. Cela lui va bien car elle s’affranchit ainsi du niveau d’exigence d’organisation de son mari. Par rapport à l’ancien schéma familial, elle gagne un temps précieux. Elle consacre donc ce temps à encadrer les activités sportives de leurs enfants. Et elle adore ça ! Elle utilise tout son potentiel d’Individualisation pour améliorer leur performances.

1+1=…

J’aime ces histoires simples car elles sont beaucoup plus parlantes qu’un interminable article. En connaissant leurs forces et en les mettant en pratique dans leur vie familiale, David et Anne sont plus heureux. Ils ont gagné à tous les points de vue avec un seul levier : compréhension mutuelle, efficacité, plaisir…

David et Anne parlent de leurs talents plus souvent. C’est important pour eux en tant qu’individu mais également en tant que partenaires. En intégrant leurs talents mutuels dans leur vie quotidienne ils ont obtenus des résultats exponentiels ! Il ont compris qu’en additionnant leurs talents, ils avaient des Super-Pouvoirs !

Ces Super-Pouvoirs, nous pouvons tous les développer ! Faites le test en couple, parlez-en et vous aussi vous obtiendrez des résultats incroyables !

Merci d’avoir écouté ce podcast et à la semaine prochaine pour une nouvelle histoire de “Talents en Action”

“Que les Forces soient avec Vous !”

Guillaume Le Penher

La parentalité basée sur les Forces

Strengths Based Parenting,

la parentalité basée sur les Forces

Strengths based Parenting : Developing your children’s innate Talents

De Mary RECKMEYER (with Jennifer Robison)

Gallup Press, 2016

Le livre contient 2 codes pour accéder au StrengthsFinder (adultes et jeunes de plus de 15 ans) et StrengthsExplorer (enfant de 10 à 14 ans). Ces test sont accessibles en ligne. Malheureusement, le test pour les enfants (StrengthsExplorer) n’est pas encore disponible en français.

Mary Reckmeyer

Qui est plus légitime que Mary Reckmeyer pour parler de la parentalité basée sur les forces ? En effet, Mary est la fille de Donald Clifton, le fondateur du StrengthsFinder ! Il a mis en pratique au sein de sa famille ses découvertes autour de la psychologie positive. Mary a donc vécu de l’intérieur les bienfaits des méthodes de son père et du développement des Forces. A l’âge adulte elle s’est naturellement penchée à son tour dans la recherche et la transmission de méthodes éducatives positives.

Mary Reckmeyer est Docteur en psychologie, Directrice exécutive du centre de recherche et développement sur l’enfance chez Gallup à Omaha, Nebraska. Elle a déjà aidé des centaines de jeunes à construire leur vie en se basant sur leurs forces. Le centre qu’elle a développé sert de modèle pour de nombreuses écoles américaines et de lieu de formation pour les professeurs. Elle a également interrogé plus de 2000 enfants, adolescents, parents et professeurs pour ses études. Mary Reckmeyer est la co-créatrice du test StrengthsExplorer pour identifier les talents des enfants.

Tous uniques !

Présenté de cette manière, la vie de Mary parait simple et idyllique. Élevée avec respect et positivité dans une famille qui place les talents naturels au centre du débat. Plus tard, à la naissance de son premier enfant, elle déchante complètement ! Sa calme assurance la quitte soudainement face au raz de marée permanent créé par son bébé… Il lui faudra attendre l’arrivée de son second enfant pour commencer à entrevoir que tout n’est pas de sa faute : chaque enfant a sa propre personnalité ! Quelle découverte bouleversante et déculpabilisante ! Pour autant, cela ne veut pas dire que tout est prédéterminé. Elle apprendra auprès de ses 4 enfants que nous avons tous des manières particulières de ressentir, d’agir et de se comporter. Mary parle à ce sujet de “pré-câblage”.

Je suis comme ça !

Heureusement le pré-câblage ne détermine pas tout…

Le “pré-câblage” du cerveau n’est pas pour autant un déterminisme rigide. Il n’y a aucune fatalité bien au contraire. Toutes les études personnelles ou relatées dans ce livre Strengths Based Parenting mettent en lumière une dualité entre la personnalité intrinsèque de l’enfant et l’environnement social, le niveau de cognition et le type de pédagogie. C’est un tout indissociable !

Super ! Mais comment fait-on pour transformer ces belles paroles en actes ? Ceux d’entre vous qui sont parents savent que le quotidien de la famille, c’est une autre paire de manche. Encore plus pour les nombreuses familles monoparentales où toute la charge économique et éducative repose sur une seule paire d’épaules…

Voir le meilleur en eux

C’est tout le paradigme de ce livre. Mary Reckmeyer nous accompagne pour devenir ceux qui verront chez nos enfants ou ceux des autres le meilleur en eux. Le but de l’éducation n’est pas de formater des adultes tous identiques mais plutôt de forger des personnalités en accord avec elles-mêmes. De mettre en avant la diversité des talents, des convictions, des engagements, des passions… Voilà la richesse de l’humanité depuis toujours ! Alors pour parvenir à ce résultat, il faut se baser sur nos propres forces et développer celles de nos enfants.

Par l’écoute et l’observation, on peut distinguer assez tôt les motifs comportementaux de nos enfants. Facilité à tisser des relations au parc, créativité dans les jeux, attrait pour telle ou telle activité, personnalité calme ou affairée en permanence… Tout cela nous renseigne très tôt sur leurs penchants naturels. C’est dans ce vivier d’aptitudes que ces futurs adultes trouveront les ressources les plus utiles et efficaces pour se développer !

Strengths Based parenting

Ce livre est avant tout un manuel d’idées et de connaissances que nous devons adapter à chaque cas particulier, c’est-à-dire à chaque parent et enfant. En 7 courts chapitres (90 pages au total) Mary Reckmeyer brosse le tableau inspirant du développement des forces : les nôtres puis celles de nos enfants. Elle ne donne pas de directives, elle nous incite plutôt à trouver une voie personnelle. En effet, pour préparer les enfants au succès il faut pouvoir se reposer sur nos propres forces puis identifier celles de nos enfants (grâce au test StrengthsExplorer). Elle explique ensuite inefficacité du modèle d’éducation basé sur les faiblesses, le modèle dominant depuis longtemps. Étant elle-même mère de 4 enfants, elle se garde bien de donner des leçons aux parents ou aux éducateurs (“There’s no right way to parenting !”).

Un autre chapitre intéressant est consacré aux écoles. Comment intégrer le modèle de développement basé sur les forces dans ces institutions ? Quel impact cela peut avoir sur les relations adultes / enfants ?

Exploiter notre potentiel

La majeure partie du livre Strengths Based Parenting est consacrée aux résultats des tests adulte et enfant. Ces connaissances et éclairages sont précieux pour percevoir l’impact de chaque thème identifié par les tests. Tout l’enseignement de Mary Reckmeyer dans ce livre repose sur la connaissance, la revendication et l’utilisation de nos talents naturels et de ceux de nos enfants. C’est pour elle la clé du succès.

Tout au long des chapitres introductifs, elle nous raconte des histoires touchantes, inspirantes et pertinentes qui m’ont confirmé la puissance et la simplicité des outils développés par Gallup. J’y pense chaque jour et c’est un levier incroyable pour se développer. Ce qui est encore plus fort, c’est qu’en intégrant cette philosophie dans notre vie familiale, nous voyons chaque jour grandir les bénéfices de cette approche : relation, confiance, perspectives, réduction du stress…

Merci Mary Reckmeyer !

Que les Forces soient avec Vous (et vos enfants !)…

Guillaume Le Penher

PS : Si vous avez besoin d’aide pour atteindre le site français du test Gallup StrenghtsFinder, suivez ce lien vers mon tuto.

PPS : Les liens vers Amazon contenus dans cet article sont des liens commerciaux. Si vous passez par ces liens pour acheter le livre, vous ne paierez pas plus cher mais une petite commission me sera reversée pour m’aider à entretenir ce blog. Merci !

Management et Forces : les 2 font la paire !

Cliquez sur “Play” ou faites un clic droit puis cliquez sur “Télécharger” pour le recevoir directement dans votre appareil (par exemple pour l’écouter sur votre smartphone ou votre baladeur MP3).

Talents en Action !

Podcast #3

Les 2 font la paire…

Dans ce podcast du mardi, je vous propose cette semaine une histoire de management par les Forces, celle de Jacques et d’Olivier…

Jacques est un quinquagénaire heureux ! Il est manager dans une société de création de logiciels de gestion. La boite est en pleine croissance depuis plus de 10 ans. Il a aujourd’hui une quinzaine de personnes dans son équipe. Dont Olivier qui est arrivé il y a déjà 4 ans.

Sous l’impulsion de Jacques, la société a fait le choix d’un management basé sur les forces. Jacques a été le premier à passer l’évaluation StrengthsFinder. Ses deux premiers thèmes sont Le Stratège (Strategic) et Le Collectionneur (Input). Pour accompagner le développement de son équipe, il fait souvent appel à ses deux premières forces. Comme lors de ce jour où Olivier lui a demandé un entretien pour parler du résultat de son test.

Je veux des preuves !

Analyse d'un talent

Olivier est un élément clé du bureau d’étude. Son esprit affuté débusque en permanence les failles des projets. Ses analyses sont respectées et ses préconisations souvent suivies. Olivier est un mélange de sagesse et de statistiques. Dans chaque situation, il met en lumière les causes et les facteurs impactants avec une précision chirurgicale.

Mais ce matin, en arrivant dans le bureau de Jacques, il a sa mine fermée des mauvais jours.

“_ Jacques, je ne vais pas y aller par quatre chemins. Ton test américain, c’est pas sérieux ! C’est de la psychologie de bazar ! Tu ne vas quand même pas baser le management de l’équipe sur quelque chose de si léger ! Où sont les preuves de l’efficacité de leur modèle chez Gallup ?

Management et pédagogie

_ Doucement Olivier ! Commence par t’assoir au lieu de sauter comme un cabri. Je t’ai déjà raconté l’histoire de mes amis qui ont failli vivre une Saint Valentin affreuse et qui ont sauvé leur soirée grâce à leurs Forces.

_ Oui Jacques mais là on n’est pas en pleine histoire d’amour, on est au bureau ! C’est quoi la prochaine étape ? Le plan de carrière en fonction de l’horoscope ?

_  Tu vas trop loin Olivier ! En plus, tu sais très bien que je respecte souvent tes points de vue. Je comprends d’autant mieux ta position ce matin que je viens de lire les résultats de ton évaluation StrengthsFinder. Ton comportement est exactement celui qui est décrit dans le rapport !

_ Quoi ? Comment ça ? J’ai lu le résultat en diagonale mais il n’y avait aucun chiffre, aucun diagramme. J’ai vite pensé que ce n’était pas crédible…”

Jacques se pencha légèrement en arrière dans son fauteuil, esquissant un sourire :

“_ Un Scientifique Prudent ! Voilà le résultat de ton test ! Exactement ce que tu me montres à l’instant. Laisse-moi t’expliquer un peu de quoi il retourne…”

Management par les Forces

Pendant l’heure qui a suivi, Jacques a pris le temps d’expliquer à Olivier comment le test est né, après une cinquantaine d’années d’études. Il lui a rappelé que Gallup était avant tout une entreprise de chiffres, de données et d’analyse. Il savait que réussir à convaincre Olivier était la seule voie possible pour faire accepter à l’ensemble de l’équipe la pertinence de ce travail. En bon Stratège, il s’était donc attendu à la réaction d’Olivier. En conséquence, il lui avait préparé des données chiffrées, des preuves tangibles et objectives pour combler son besoin irrépressible de crédibilité. Jacques avait pris un réel plaisir à collecter les informations pour Olivier. Il y avait mis tout son talent de Collectionneur (Input) !

Jacques savait également que chaque thème était potentiellement une force mais avait aussi un côté obscur. Dans le cas d’Olivier, il avait mis en évidence les limites de ses 2 principaux thèmes : Le Scientifique (Analytical) et Le Prudent (Deliberative). Trop d’analyse pouvait le paralyser par exemple. Son scepticisme permanent pouvait devenir invasif dans l’équipe. Il posait de nombreuses questions et n’était que rarement satisfait par les réponses. Cela énervait passablement les créatifs chargés de trouver des solutions aux problèmes soulevés par Olivier. Mais c’était là un des piliers de l’incroyable réussite de l’entreprise depuis plusieurs années.

Olivier est ressorti totalement convaincu du bureau de Jacques. Il a immédiatement interpelé Christelle, la directrice comptable en lui disant :

“_ Christelle, tu savais que les personnes qui travaillent avec leurs Forces sont 3 fois plus nombreuses à déclarer avoir une excellente qualité de vie ? Et qu’elles sont 6 fois plus nombreuses à être vraiment engagées dans leur boulot ? C’est dingue, non ?

_ Ah toi, Olivier, t’as toujours une statistique d’avance ! ”

“Que les Forces soient avec Vous !”

Guillaume Le Penher

 

Une Saint Valentin presque parfaite…

Cliquez sur “Play” ou faites un clic droit puis cliquez sur “Télécharger” pour le recevoir directement dans votre appareil (par exemple pour l’écouter sur votre smartphone ou votre baladeur MP3).

Talents en Action !

Podcast #2

Une Saint Valentin presque parfaite…

Bonjour et bienvenue pour ce nouveau podcast du mardi des “Talents en Action”.

Après “Bons Baisers de Bombay”la semaine dernière, il va être à nouveau question d’amour cette semaine. Pas d’amour filial, non mais d’amour tout court !

Et quand célébrons-nous l’Amour ? A la Saint Valentin bien sûr ! On peut penser ce qu’on veut de cette fête, elle reste importante pour beaucoup de couples. Si elle peut être un moment d’intimité retrouvée dans les vies trépidantes que nous menons, alors cela vaut le coup non ?

C’est exactement ce que s’était dit Emma quand elle avait réservé une table dans le meilleur restaurant de la ville. Avec Jean, son mari depuis 15 ans, ils rêvaient depuis longtemps de s’offrir une dégustation à la table de ce grand chef étoilé…

Emma, comme à son habitude, avait mis à profit sa combinaison de thème Futuristic/Discipline pour organiser cette soirée. Réservation, babby-sitter, planning, Emma naviguait en terrain connu. Jean, lui, préférait se laisser porter par les événements. Ce n’était pas de la nonchalance, juste son duo de tête Adaptability/Empathy qui s’exprimait.

Le Manoir du Golf

Emma, assise à la table du Manoir du Golf, fût tirée de ses pensées par le maitre d’hôtel :

_ “Désirez-vous quelque chose à boire Madame ?

_ Pas tout de suite, merci, mon mari ne va plus tarder maintenant…”

Mais que faisait Jean ? Il aurait dû déjà être là depuis un moment… Dans la grande salle, tous les autres couples partageaient maintenant un apéritif. Quelques rires fusaient…

talents en action
Plaisir d’offrir !

Une heure plus tôt, Jean avait bien reçu le message d’Emma qui lui rappelait leur soirée prévue de longue date. C’est vrai qu’il avait presque oublié ce rendez-vous. Sa journée au bureau avait été intense et il avait dû gérer plusieurs situations relationnelles délicates. Il avait quitté son travail juste à temps pour être à l’heure au Manoir.

C’est en poussant la porte de sortie qu’il est tombé nez à nez avec David, son ami de toujours. David vivait depuis plusieurs mois une période difficile. Il se sentait victime de harcèlement de la part de son manager. Ils en avaient déjà parlé ensemble plusieurs fois. A voir le visage décomposé de son ami, Jean compris instantanément que l’affaire avait pris un tour encore plus préoccupant.

Fidèle à son habitude, Jean oublia immédiatement tout le reste. A cet instant, il n’y avait plus que son ami au bout du rouleau qui comptait. Ils se mirent en route vers le café le plus proche. David avait vraiment besoin de soutien. Maintenant. C’est exactement dans ces moments-là que Jean mettait en œuvre ses talents d’empathie et d’adaptabilité. Ces deux qualités précieuses avaient également séduit Emma 16 ans plus tôt…

Inutile de préciser que Jean est arrivé très en retard à son rendez-vous ! Vous savez déjà qu’Emma était furieuse. A juste titre. Mais que pensez-vous qu’il arriva ensuite ?

Les Talents en Action !

Emma et Jean se connaissent bien. Ils ont tous les deux passé le test StrengthsFinder il y a déjà quelques années. Ils apprécient donc mutuellement leurs forces. Et cela change tout ! Après la colère passagère, Jean et Emma ont exprimé simplement leur ressenti. Emma a expliqué son besoin de respect de règles, d’engagement et de ponctualité. C’est là toute la structure de sa vie qui lui permet de se projeter sereinement.

Jean s’est excusé et a raconté qu’il lui était tout simplement impossible de laisser son ami sans lui accorder un peu de temps. Dans ces cas-là, on ne choisit pas, on s’adapte. Il ressentait tellement la détresse et la souffrance de son ami que c’était pour lui un impératif de le réconforter.

Mentalement, Emma se représentait la scène et comprenait l’urgence de la situation. Jean était pris entre deux feux. Il aurait voulu réussir sur tous les fronts. Emma posa alors sa main sur celle de Jean en signe d’apaisement.

Ils dinèrent plus rapidement que prévu. Mais la semaine suivante, Jean organisa en secret une nouvelle soirée en amoureux, à la même table… Cette fois, ils eurent tout le loisir de discuter et de continuer à approfondir leur connaissance mutuelle. Et c’est de cette connaissance mutuelle qu’ils tirent leur amour si puissant ! Voilà la force des “Talents en Action” !

Que les Forces soient avec Vous !

Guillaume Le Penher

Retrouvez d’autres illustrations de Sophie en suivant ce lien.

StrenghtsExplorer : les talents des enfants

Les Talents des enfants

Amis des Forces, bonjour !

Aujourd’hui, je vais vous parler des enfants… Il est beaucoup question des adultes depuis la fondation de ce blog. Alors, savez-vous qu’il existe un test spécifique pour les enfants ? Ce “petit frère” du StrengthsFinder s’appelle le Clifton Youth Strengths Explorer. Il est dédié aux enfants de 10 à 14 ans. Pour moins de 10$, cette évaluation permet de découvrir leurs thèmes dominants. Gallup en a identifié 10 qui sont autant de forces potentielles. Par rapport au StrengthsFinder, les définitions des thèmes sont plus larges car le cerveau n’a pas encore fini d’évoluer. Il s’agit aussi d’éviter d’apposer des étiquettes qui pourraient impacter négativement le développement des enfants.

Depuis plusieurs années, de nombreuses études ont démontré que les programmes éducatifs basés sur les faiblesses étaient au mieux inefficaces et au pire néfastes… Il est donc urgent d’entamer dès à présent la “Révolution des Forces” en commençant par la génération future !

La seule limite actuelle à la diffusion de cet outil en francophonie est que le StrengthsExplorer n’est disponible qu’en anglais. Pour l’instant, il faut donc traduire les questions aux enfants qui ne parlent pas l’anglais. C’est possible car le questionnaire n’est pas chronométré. Je suis conscient que c’est un frein énorme ! Depuis le début de mon processus de certification en tant que coach par Gallup, je discute avec eux pour que l’on puisse éditer une traduction en français de ce test. Ce processus va prendre un peu de temps car les questions traduites doivent être validées par un panel de psychologues. Toutefois, j’ai bon espoir de voir cette version française sortir d’ici quelques temps. Je vous préviendrais bien sûr dès sa sortie !

Pourquoi un test pour les enfants ?

Cette question est primordiale ! Quelle est l’utilité d’un tel outil ? En effet, cela ne va pas (encore) de soi dans notre société. Particulièrement en France. La situation est plus ouverte en Belgique ou au Québec. Le comportement dominant en France est le scepticisme voire le cynisme. J’en sais quelque chose car j’ai lu avec passion pendant des années un journal qui entretenait chez moi ses sentiments : Le Canard Enchainé !

Bref, vous le savez tous, notre société est lancée depuis plusieurs décennies dans un rythme de changements exponentiel. Nous le voyons tous dans nos vies personnelles et professionnelles. Nous devons acquérir de nouvelles compétences rapidement, adapter nos comportements en permanence. En tant qu’adultes il nous est déjà difficile parfois d’encaisser toutes ces modifications. D’autant plus que nous devons le faire avec un cerveau adapté, lui, au Néolithique !

Alors, pensez-vous sérieusement que nos enfants soient en capacité de comprendre tous ces bouleversements incessants ? Qu’ils peuvent analyser la course folle du monde quand nous nous interrogeons encore sur l’impact des écrans sur leur cerveau ?

Notre responsabilité aujourd’hui, en tant que parents ou grand-parents, est d’aider nos jeunes à se comprendre eux-même ! Le challenge est immense. Et simple. Il ne suffit plus de leur assurer des repas, des vêtements, un toit et de les envoyer à l’école. Notre tâche, notre devoir va bien au-delà. Il faut leur donner les moyens de s’inscrire eux-mêmes dans cette course folle, de se faire une place dans le monde actuel.

C’est pourquoi j’ai fait passer le test StrengthsExplorer à ma fille de 10 ans !

Quels résultats apporte le StrengthsExplorer ?

Dans le cas de ma fille, le test a mis en valeur 3 qualités principales :

  • Présence : Aimer être sur le devant de la scène, se donner en spectacle, être remarqué, captiver l’attention… Ce thème est synonyme d’influence sur un groupe. A l’âge adulte, c’est une qualité précieuse dans les carrières de professeurs, avocats, présentateurs, acteurs/comédiens, politiciens ou chef d’entreprise…
  • Caring : Personne au Grand Cœur, toujours prête à encourager, aider et inclure les autres. Animée par la volonté d’améliorer le monde.
  • Organizer : Planifier, organiser, penser aux grandes lignes comme aux détails aident à garder le contrôle sur les événements, sur la vie. La ponctualité et le respect des règles sont aussi des éléments très importants.

Il faut mettre les résultats en perspective avec les observations que nous faisons au quotidien. Nous pouvons alors mesurer la pertinence du test. Les définitions des thèmes mettent en valeur les manières naturelles de se comporter, d’agir et de penser de nos enfants.

Comme pour les adultes, le résultat du test StrengthsExplorer n’est que le début d’un processus dynamique. Il faut ensuite encourager son enfant à utiliser le plus souvent possible ses talents dans toutes les activités dans lesquelles il est engagé. Par exemple, pour Clémence, sa tendance naturelle à la discipline (Organizer) est utile dans sa pratique du violon. Pourtant, de temps en temps, elle peine à s’accrocher au rythme de l’école de musique. Les répétitions quotidiennes lui pèsent. Dans ces moment-là, nous l’encourageons en lui rappelant l’échéance du prochain spectacle. Son côté Presence se met alors à l’action : elle adore plus que tout ses instants sur scène. Voilà comment les talents se meuvent au quotidien !

Conclusion

Le test StrengthsExplorer se différencie de beaucoup d’autres car il se focalise sur les aptitudes particulières de votre enfant. Il permet de développer une connaissance approfondie et un vocabulaire positif pour dialoguer avec lui. Cette construction est fondamentale pour l’encourager à améliorer constamment ses capacités naturelles. De cette manière, vous lui donnez de la confiance et de l’estime. Dès lors, il apprend mieux, il gère mieux ses relations sociales et ses émotions. 

Maintenant que vous avez pris connaissance de l’impact d’un tel test, il faut passer à l’action ! Même si vous ne souhaitez pas faire le test StrengthsFinder (pour adulte et enfant au-delà de 15 ans), faites au moins le test Clifton Youth StrengthsExplorer avec votre enfant !

Que les Forces soient avec Vous (et vos enfants !)

Guillaume Le Penher

Lien vers la page Gallup du test Cliftons StrengthsExplorer : https://www.gallupstrengthscenter.com/home/en-us/strengthsexplorer

Bons Baisers de Bombay !

Cliquez sur “Play” ou faites un clic droit puis cliquez sur “Télécharger” pour le recevoir directement dans votre appareil (par exemple pour l’écouter sur votre smartphone ou votre baladeur MP3).

Talents en Action !

Podcast #1

 Bons Baisers de Bombay…

Pour inaugurer cette série de “Talents en Action”, j’ai choisi de vous raconter dans ce premier podcast une histoire banale et étonnante, celle de Nitin, le fils d’Aseem à Bombay. Nous sommes au milieu de l’année scolaire, au moment où les futurs étudiants choisissent leur université. Nitin est décidé, ce sera l’école des sciences de Bombay. Il y pense depuis longtemps. Son rêve est d’inventer de nouveaux processeurs pour les ordinateurs, plus puissants et moins polluants.

Laissez fleurir les talents !

Malheureusement, son niveau en math est légèrement insuffisant pour espérer entrer dans cette prestigieuse école. Nitin a pourtant fait de sincères efforts durant toute l’année. Par contre, ses moyennes en physique, biologie et géographie sont excellentes. Mais dans le système actuel, cela ne rattrape pas son niveau en mathématiques… Il ne reste pas beaucoup de temps pour retourner la situation. Le sujet est au cœur des discussions de la famille.

Comprenant l’importance de l’enjeu pour son fils, Aseem décide d’agir : il inscrit son fils à des cours particuliers. Beaucoup de parents agiraient de même. Cela semble si banal… Au fait, savez-vous quels cours Aseem a-t’il choisi pour aider son fils à atteindre son objectif ?

Je vais être sincère avec vous. Quand Assem m’a raconté cette histoire, je me suis tout de suite dit qu’il avait payé à Nitin des cours hors de prix auprès du meilleur professeur de maths de la ville. Mais non ! C’est exactement l’inverse qu’il a fait ! Nitin a suivi des leçons particulières de physique et de biologie pendant les 3 mois suivants. Exactement les matières où il avait déjà une excellente moyenne ! Tout le monde a pris Aseem pour un fou. Sa femme, ses amis, ses collègues.

Un résultat étonnant !

Et puis les examens de fin d’années sont arrivés. Son fils a encore augmenté son niveau dans les matières où il avait reçu du soutien. Ses notes frôlaient la perfection en physique et biologie. Normal, pensez-vous peut-être. Quant à sa moyenne en math ? Elle aussi a augmenté de 2 points ! Suffisamment pour atteindre le niveau requis par sa future école. Mission accomplie !

En insistant sur les points forts de son fils, Aseem lui a donné un supplément de confiance. Nitin a pu continuer à progresser au lieu de passer 3 mois à lutter en mathématiques. C’est en ayant plus souvent la possibilité de faire ce que nous faisons bien que nous atteignons l’excellence ! Par ricochet, nous pouvons même améliorer nos lacunes.

Cette histoire remonte à quelques années. Entre temps Aseem est devenu coach certifié afin d’aider les autres à investir dans leurs talents…

Que les Forces soient avec Vous !

Guillaume Le Penher

PS : C’est le moment de vous abonner au blog pour écouter chaque mardi le podcast des “Talents en Action !”… retrouvez tous les liens vers les autres podcasts sur cette page.

Comment j’ai dépassé mes croyances limitantes…

J’écris ce nouvel article dans le cadre de l’événement inter-blogueur organisé par Tom et Amande du blog Positif et Proactif. L’idée est de partager nos expériences pour combattre et dépasser nos croyances limitantes. A l’issue de cet événement, Tom et Amande publieront un résumé de toutes les pratiques inspirantes partagées dans les articles participants. Je vais d’abord vous expliquer comment j’ai dépassé mon aversion pour les évaluations et les livres de développement personnel puis comment j’ai découvert que je n’étais pas “bon qu’à ça” !

Le syndrome “Tom Sawyer”

Pour commencer, je dois vous avouer quelque chose : Je n’ai (presque) pas fait d’études. Je ne voulais pas les harceler en les poursuivant ! Je n’ai donc pas de bac, pas de licence, je manque parfois de maitrise (mais je progresse !) et je n’ai pas non plus de master ou de MBA.

Mes seuls diplômes sont le brevet des collèges et un CAP en ébénisterie passé, quand même, chez les Compagnons du Devoir. Ah si ! J’ai également un permis de conduire et un certificat technique pour le canon de 20mm (une arme obsolète de l’armée française…). Voilà. J’ai horreur des examens. J’aime apprendre, me cultiver, progresser mais je déteste les échéances obligatoires et les rites initiatiques. C’est comme ça, je ne pense pas être le seul d’ailleurs.

A 15 ans dans le désert mauritanien.

Alors, à 14 ans, j’ai décidé de sortir du système scolaire. Et j’ai embarqué sur un bateau-école pour découvrir le monde. J’ai toujours préféré la nature au béton, la liberté à la discipline. Pendant un an et demi, j’ai voyagé autour de l’Atlantique de Madère à la Guyane, des Açores à la Guinée Bissau, Des Canaries au désert de Mauritanie…

Le retour au Lycée a été brutal. Trop de vent dans les oreilles pour rester en place. Alors, j’ai mis les voiles vers l’apprentissage et la liberté exigeante de l’artisanat. Gagner sa croûte à la force du poignet, fabriquer et vendre voilà l’avenir que je me suis dessiné très tôt.

20 fois sur le métier remettez votre ouvrage…

J’ai suivi l’adage de Boileau et j’ai poli mon ouvrage pendant 20 ans. Jusqu’à la rupture physique : les tendons qui lâchent, les canaux carpiens douloureux et le moral qui flanche… Mon édifice patiemment construit avec mon épouse s’effondre au moment ou la reconnaissance nationale et internationale, tant espérée, commence à arriver ! Quelle poisse !

mental de warrior

C’était il y a un an. Je me suis réveillé un matin complètement bloqué. La motivation qui m’animait depuis toujours s’était évaporée brutalement. J’étais brutalement mis face à une évidence : il allait falloir faire un virage sur l’aile dans ma carrière. Et vite !

“Hâtez-vous lentement, sans perdre courage” dit Nicolas Boileau dans son poème. OK, mais qu’est-ce que je fais avec mon parcours scolaire minimaliste ? Comment je gère ma phobie des examens et mon aversion pour les formations classiques ? Comment je me réinvente, moi qui ne suit bon qu’à travailler seul avec mes pièces de bois précieux et mes pâtes de verre ? Je ne supporte même pas l’idée de rédiger un CV ou de me plier à un bilan de compétence…

Il fallait se rendre à l’évidence, j’avais atteint mes limites. Je me voyais prisonnier du rôle que je m’étais moi-même créé. Du moins, je le pensais !

Réfléchissez et devenez riche !…

C’était mal engagé. Arrêt de travail mal payé, kiné, toubib… Une belle trilogie pour déprimer. En plus, j’avais décidé juste quelques semaines plus tôt d’arrêter de fumer, histoire de pimenter un peu plus la situation.

Et puis, il y a eu ce déclic. Sophie, ma femme, me parle d’une formation en ligne pour devenir blogueur. La bonne blague ! A ce stade, je dois vous avouer que le premier métier que je voulais faire était justement journaliste ! J’avais laissé tombé l’idée après un stage à Science et Vie Junior à 15 ans. J’avais dû caviarder un article sur la pollution par les PCB (une saleté issue du pétrole) pendant toute la semaine : il ne fallait pas faire déprimer les jeunes lecteurs ! Du coup, mes infos de première bourre sur les PCB ont rejoint la vase polluée des estuaires… en même temps que mes prétentions à devenir journaliste.

Passer à l’action !

Alors cette idée de bloguer m’a bien titillé. J’ai finalement commencé la formation en ligne sans idée de thème. J’ai écouté les conseils du formateur car je n’avais pas grand-chose à perdre. Les premiers cours recommandaient la lecture de plusieurs livres de développement personnel. Franchement, c’est quoi ce délire ? J’adorais lire des romans policiers ou des BD. Cependant passer à la lecture de “Réfléchissez et devenez riche” ou “Comment se faire des amis” ne va pas de soi. Rien que les titres agissaient en repoussoir sur moi et me faisaient vraiment rire ! Ah ah ! Devenir riche ! La belle affaire ! Mais “riche” de quoi au fait ? Ma curiosité a fait le reste. J’ai changé mon état d’esprit et j’ai lu et je lis encore et encore des livres de développement personnel. En laissant de côté mes idées préconçues, j’ai ouvert la porte d’une mine d’or. La voilà la vraie richesse !

Une évaluation ? Et puis quoi encore ?

J’étais lancé dans une fuite en avant passionnante ! je ne me reconnaissais plus, Sophie non plus d’ailleurs. Mes vieilles convictions patiemment forgées volaient en éclats ! Mais le plus “fun” restait à venir…

Dans ces premiers cours de blogging, il y a avait un autre conseil : faire une évaluation en ligne pour apprendre à mieux se connaitre : le Clifton StrengthsFinder. Un “machin américain”, payant en plus, qui soi-disant nous aide à savoir comment notre cerveau fonctionne. 177 questions, 40 minutes et 34 thèmes classés en ordre décroissant. Le tout pour seulement 90$, mesdames messieurs ! (Aujourd’hui, le test complet est proposé à 50$.). Après les bouquins de développement personnel, on entrait là dans une autre catégorie : la psychologie !

L’idée que je me faisais de la psychologie était juste à l’opposé de ma personnalité : analyse pendant des heures, inaction, baratin… Bref, juste un truc pour les névrosés ! Encore une croyance limitante. Finalement, la névrose devait guetter chez moi aussi alors j’ai tenté le coup. Va pour le test américain ! Et puis après tout, 18 millions de personnes l’avaient déjà fait avant moi…

Une grosse demi-heure plus tard, je me retrouve avec les résultats. Top 5 : PERFORMANT / DÉTERMINÉ / COLLECTIONNEUR / CONFIANT / CONFIDENT. Et là, ça me parle ! Vraiment ! Je sens rapidement le niveau d’estime personnelle remonter, les idées affluer. “Et si j’ai ce talent alors, je peux le mettre à profit dans telle situation !“. Je comprends alors d’où me viens ce besoin viscéral de travailler, de “faire”. J’analyse mon besoin de compilation de chiffres, de stats voire même d’acronymes. Je vois mes réactions un peu vives quand un obstacle se dresse entre mon objectif et moi. Toute ma personnalité s’éclaire sous un jour nouveau.

L’engrenage

Illico, je demande à Sophie de passer le test également. Elle accepte immédiatement puisqu’elle est depuis toujours dans un processus constant d’amélioration. Nous partageons nos résultats, en discutons beaucoup. Cela nous apporte une compréhension mutuelle incroyablement renforcée. Puis, nous commençons à voir nos “talents” à l’œuvre dans nos vies quotidiennes. Nous les sentons également chez les autres. Des réactions qui nous auraient affecté négativement avant s’explique naturellement par un thème particulier…

Je suis passionné ! Je lis quasiment tous les livres sur le sujet en quelques mois. Puis, je commence ce blog pour mettre mes idées au clair et partager mes découvertes. Je veux être un acteur de la “Révolution des Forces” en France. Comme on part de loin par rapport à l’Allemagne, l’Angleterre, la Chine, le Mexique ou l’Inde, il y a du boulot ! Et ça, J’AIME ! Et me voilà parti à Delhi pour démarrer mon cursus de formation, puis les premiers coachings… Personne, mêmes mes amis les plus proches, n’aurait pu anticiper de tels changements dans ma personnalité et dans ma vie.

Dépasser ses croyances limitantes

J’étais au fond du filet que j’avais moi-même tissé, sans force pour me débattre. J’avais fui pendant des années tests, notes, évaluations, examens. Je me croyais condamné à rester artisan toute ma vie. J’étais enfermé dans des croyances limitantes.

Croyance limitante : comme un crapaud au fond du filet !

Que s’est-il passé ? J’ai ouvert mon esprit. Mes préjugés ont volé en éclat. J’ai changé beaucoup de mes habitudes, transformant les mauvaises en meilleures. J’ai écouté et appliqué les conseils qui me semblaient bons. Ce changement d’état d’esprit m’a redonné de la confiance, des perspectives et de la motivation. J’ai pu transformer un problème en opportunité.

Tout cela ne s’est pas fait en un jour, c’était il y a un an tout juste…

Que les Forces soient avec Vous !

Guillaume Le Penher